Contenu éditorial simple : La longue invention du territoire communautaire

Une publication des Archives de Dunkerque, 2016, 69 pages

 

Les territoires et leur nom s’imposent à notre esprit comme des évidences, a fortiori quand nous en sommes les acteurs et les usagers dont le quotidien fait paraître immuable le terrain habituel de nos instants. Pourtant, que d’histoires ont concouru à composer le théâtre du présent !

C’est cette idée que le Centre de la Mémoire rappelle en examinant comment le territoire de la Communauté urbaine de Dunkerque (CUD) fut progressivement « inventé ».

Les pages qui suivent ont donc été composées à l’aide des archives « communautaires » dans toute leur variété : les documents centenaires des communes, les dossiers de la CUD, les plans et cartes anciens ou récents de Dunkerque et de l’Agur, les livres et la presse locale, les photographies… sont ici rassemblés au service de notre histoire comme ils le sont dans nos rayonnages.

Cette rétrospective permet aussi d’identifier les grands déterminants anciens et récents de l’espace communautaire : sa géographie physique modifiée par l’homme depuis ses plus précoces implantations et un aménagement continu du territoire qui se poursuit aujourd’hui. C'est également un parcours institutionnel et politique qui, commencé avec quelques paroisses millénaires qui deviendront communes, compose une singulière unité du « territoire de Dunkerque » dès le XVIIe siècle.

 

Table des matières :

Les origines du territoire

L'invention du « territoire dunkerquois »

Des paroisses aux communes

Des communes au Grand Dunkerque

De la Communauté urbaine volontaire aux ambitions du Grand littoral

La CUD ensemblier du territoire

La Communauté urbaine, clef de voûte du maillage intercommunal

 

Références complètes de l’ouvrage