Contenu éditorial simple : Fontenay cultive ses jardins. Regards sur le vert en ville à travers le temps.

Une publication du service Archives et Documentation de la ville de Fontenay-sous-Bois, 2016, 96 pages

 

Fontenay-sous-Bois doit une grande part de son identité à son rapport aux espaces verts, qu’ils soient à vocation nourricière comme par le passé, ou d’ornement et de détente, comme aujourd’hui. La transformation de cet espace vert rural en espace urbanisé, dont la mémoire collective connaît les grandes étapes, ne se limite pas à l’édification de la Zone à Urbaniser en Priorité (ZUP) sur les anciennes terres agricoles de la ville. Sur plusieurs siècles, et particulièrement au XXe, la ville a connu des « bouleversements verts » modifiant les repères territoriaux.

Au cœur de ce que l’on nomme la banlieue Est de Paris, Fontenay-sous-Bois se distingue de nombreuses villes alentour par le fait qu’elle ne connaît (ou subit ?) pas totalement le développement industriel sans précédent du début du XXe siècle qui caractérise ce que les historiens et géographes ont défini plus tard comme la « petite couronne ». Elle demeure en partie rurale, sa principale activité économique étant liée aux cultures de la plaine du versant Est.

Si nous conservons encore aujourd’hui des éléments structurants de cette période (les murs des jardins du tissu pavillonnaire en étant les plus fidèles représentants), nous pouvons aussi constater, sur d’autres secteurs de la ville, le passage, dans sa dimension historique, du jardin à « l’espace vert ». La ZUP et ses principes d’aménagement sont les témoins vivants d’une nouvelle conception de l’espace pensé dans les années 70.

De tous ces héritages découlent les questionnements actuels sur le rôle et la gestion de ces lieux, mais également sur leur avenir.

Comprendre les évolutions des jardins et des espaces verts en milieu urbain, c’est s’interroger sur les besoins, les modes, le développement économique, les phénomènes sociaux et culturels, les volontés politiques… C’est entrer dans l’histoire d’un territoire en abordant différentes thématiques allant de la propriété privée aux espaces verts ouverts à tous.