Contenu éditorial simple : Haras et chevaux célèbres de l’Orne (1850-2000)

Une publication des Archives départementales de l’Orne, 2016, 27 pages

 

À la demande de Louis XIV, le Haras du Pin est le premier construit dans l’Orne. Plus tard, Napoléon, conscient de l’intérêt des compétitions pour l’amélioration des races de chevaux, officialise les courses. Sont alors bâtis en Normandie un grand nombre d’hippodromes. En France, l’élevage de pur-sang débute en 1833 lorsque Lord Seymour fonde la Société d’Encouragement. Dès lors, les courses s’enchaînent et pour la première fois, en 1842, l’hippodrome de Nonant-le-Pin est le théâtre de l’une d’elles.

Avant la Première Guerre mondiale, les haras investissent pour importer de bonnes souches anglaises. Ils constituent ainsi de grandes lignées mâles et des souches femelles qui leur permettent de se hisser au niveau de l’élevage britannique. Après 1919, de nouveaux propriétaires n’hésitent pas à consacrer des sommes considérables à leur élevage et appliquent des méthodes de sélection de pointe.

La Seconde Guerre mondiale constitue une terrible épreuve pour les haras ornais dont les élevages sont dispersés. Mais après 1945, la renaissance est rapide, facilitée par l’importance des allocations offertes par les sociétés de courses : le tiercé, fondé en 1954 par André Carrus, procure alors une manne financière sans précédent.

L’osmose entre programmes français et étrangers et l’internationalisation du marché de l’élevage entraînent, par la suite, une modification des programmes de courses davantage favorables aux chevaux de deux ans dont l’aptitude ne dépasse pas deux mille mètres. Plusieurs éleveurs, américains et français, s’installent alors des deux côtés de l’Atlantique, pour maintenir une certaine constance quant à la qualité dans leur production.

Par ailleurs, en misant sur la terre normande et les haras ornais, certains grands éleveurs internationaux, tels Stravos Niarchos, le prince Karim Aga Khan ou encore la comtesse Margit Battyhany, contribuent au maintien en France d’étalons de renom.