Article : Échos dans le quartier. Quartier Champs Guillaume / Bois Rochefort

Une publication du service des Archives de la ville de Cormeilles-en-Parisis, 2017, 23 pages

 

Chaque année, la Ville met en valeur un quartier à l’occasion des Journées du Patrimoine. En 2017, il s’agit des Champs Guillaume / Bois Rochefort. Situé entre la butte de Cormeilles et la boucle de la Seine, ce quartier est resté pendant de très nombreuses années un espace agricole et maraîcher comme le rappelle sa toponymie. Dans les années 1960, l’État s’intéresse à ce potentiel foncier et planifie son urbanisation avec le projet « Grands Offices ». Il faudra toute la détermination de la municipalité de l’époque pour que la ville conserve un habitat de faible hauteur à dominante pavillonnaire. Les zones d’aménagement concerté (ZAC) des Champs Guillaume (1980-1990) puis des Bois Rochefort (2000-2022) permettent de préserver cet équilibre entre paysage végétal et urbain. Ce quartier que l’on croyait « nouveau » se révèle, au gré des fouilles archéologiques menées sur son territoire depuis 2004, le plus ancien de Cormeilles et habité depuis plus de 6 000 ans !

Cette publication, fruit du travail de Patrick Dubois et Virginie Loisel de l’association Double Face, mèle témoignages d’habitants et d’enfants des écoles, anecdotes historiques et photographies. À travers ses photographies, Patrick Dubois invite à porter un autre regard sur la ville. Ses images sont issues de différents procédés photographiques, procédés dits « anciens » et numériques, avec ou sans optique, en référence à Daguerre, né à Cormeilles-en-Parisis en 1787. Au fil des rencontres, l’association a aussi collecté souvenirs et témoignages sur le quartier en pleine mutation. C’est l’occasion pour les habitants de se réapproprier leur lieu de vie, comprendre son histoire et les transformations actuelles. Cette publication vous propose un portrait du quartier et de ses habitants. Partez à leur rencontre…