Contenu éditorial simple : Georges Rendu. Voyage dans le temps

Une publication des Archives départementales de la Creuse, 2018, 52 pages

 

Né en 1857 à Paris, Georges est le troisième des cinq enfants d’Ambroise Rendu, avocat au Conseil d’Etat et à la Cour de Cassation et de Julie Chauvet. Orphelin de père à l’âge de 7 ans, il est élevé par sa mère qui s’est remariée après le décès de son mari. Il fait des études de droit qui l’amènent à travailler dans le notariat et dans l’immobilier à Paris. En 1885, à l’âge de 28 ans, il épouse Pauline Tandeau de Marsac. Par ce mariage, il fait connaissance de la Creuse et de la propriété de sa belle-famille. Il est maire de Marsac de 1901 à 1919.

Photographe amateur, mais avec la qualité et souvent l’œil d’un véritable professionnel, Georges Rendu prend de nombreuses photographies. Il s’agit notamment de représentations des travaux agricoles dans la campagne creusoise, de groupes d’habitants de Marsac et de ses environs. Les châtelains et leurs enfants (Jacques puis Gabriel) sont très présents, ce qui dénote l’incroyable lien qui existait entre propriétaires, métayers et domestiques des métayers. Mais il nous permet aussi de découvrir les installations de l’Exposition Universelle de 1900, les fouilles du forum, avec les photographies qu’il réalise lors de ses voyages à Paris, Lourdes mais aussi Rome, Pise et Venise.

Cet important ensemble de plus de deux mille plaques de verre, dont des plaques stéréoscopiques, vient d’être donné au département par sa petite-fille.

 

Retrouvez les inventaires des Archives départementales de la Creuse