Contenu éditorial simple : Tours d’en haut. Recueil de vues aériennes de la ville

Une publication des Archives municipales de Tours, 2006, 20 pages

 

Les représentations de Tours, comme pour beaucoup d’autres villes, sont caractérisées par leur diversité. A travers les multiples supports qu’elles empruntent – dessin, gravure, tableau, photographie –, les artistes ont souvent voulu offrir une représentation globale de la ville. Ils nous ont ainsi livré de belles vues panoramiques, dites de profil, prises à partir d’un poste d’observation terrestre. Mais pour en avoir une approche spatiale, il a fallu prendre de la hauteur.

Dans cette publication, les Archives municipales ont réuni les principales représentations aériennes obliques de Tours, retraçant à travers les âges l’évolution de la perception de la ville.

La saisie à vol d’oiseau de la cité fait l’objet de l’édition d’une première gravure au XVIe siècle. Le développement de l’aérostation au XIXe siècle donne lieu à de nouvelles œuvres gravées. La diffusion de la photographie aérienne, par ballon puis par avion après la guerre 14-18, ouvre un champ d’investigation iconographique auquel la ville de Tours participe largement. Présentant un caractère bidimensionnel, ces images incarnent l’émancipation du regard. Elles offrent une lecture claire et précise de l’organisation urbaine. La singularité de notre ville s’offre à nos yeux aériens.

 

Références complètes de l’ouvrage