Contenu éditorial simple : A l'école de la guerre, 1914-1918

Une publication des Archives municipales de Nantes, 2014, 127 pages

 

Loin du front, les écoliers nantais n'échappent pas aux échos de la Grande Guerre, bien au contraire. Dans cette ville de l'arrière, ils sont quotidiennement confrontés à la souffrance – mutilés, soignés dans les hôpitaux militaires et croisés dans la rue ; réfugiés affluant des régions envahies, traumatisés ; familles endeuillées.

A l'unisson de l'état d'esprit qui anime la nation tout entière, l'école attise dans les jeunes esprits la flamme du patriotisme, enseignant aux enfants la géographie des combats, leur proposant dictées, rédactions, dessins sur le thème de la guerre, les associant au comptage des morts...

Leurs petites mains confectionnent charpie et chaussettes destinées aux Poilus. La cour de récréation devient le terrain des jeux guerriers.

Un fonds unique de 215 rapports produits tout au long de la guerre, par les directeurs et directrices des écoles publiques primaires et maternelles de Nantes, illustrés de travaux d'écoliers, témoigne de l'ampleur du conditionnement des jeunes élèves, éduqués dans l'amour de la patrie et fiers de participer à l'oeuvre de solidarité nationale.

 

Références complètes de l'ouvrage