Contenu éditorial simple : Monsieur Paul Cézanne, rentier, artiste peintre. Un créateur au prisme des archives

Une publication des Archives départementales des Bouches-du-Rhône, 2006, 299 pages

 

Les ressorts de la création, chez un génie de l'envergure de Paul Cézanne, sont voués à demeurer impénétrables. Mais l'être social peut être approché en suivant les nombreuses traces documentaires que, comme tout homme du 19e siècle, il a laissées dans les archives publiques. Actes d'état civil, bulletins scolaires, recensements, plans cadastraux, minutes notariales ou encore registres de l'enregistrement : dans toutes ces archives banales, on suit, de la naissance au règlement de sa succession, la trajectoire plutôt lisse d'un rentier avisé, auquel l'administration n'a guère plus tardé que la critique à reconnaître la qualité d'artiste peintre. Trente-cinq documents, conservés aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône, sont ici reproduits et, pour certains, transcris et édités.

Ces archives révèlent aussi tous les petits accrocs à la respectabilité que s'est autorisés « Monsieur Paul Cézanne », né hors mariage, longtemps hésitant à régulariser son union avec Hortense Fiquet, quoique plus attentionné qu'on l'a dit pour ses proches. Enfin et surtout, ce matériau permet de rectifier bien des inexactitudes et de faire justice de trop de contreverités : à ce titre, il constitue un apport déterminant aux études cézariennes.

 

Table des matières :

Le cadre familial (4 documents)

L'enfance et les études (1852-1860) (5 documents)

Les Cézanne, citoyens d'Aix-en-Provence (1831-1860) (8 documents)

Le Jas de Bouffan (2 documents)

Du Jas aux Lauves (9 documents)

Le décès et la succession de Paul Cézanne (7 documents)

 

Références complètes de l'ouvrage