Contenu éditorial simple : Généreuse Haute-Savoie : histoire des dons et legs (1860-1940)

Une publication des Archives départementales de la Haute-Savoie, 2012, 63 pages

 

Le travail des archivistes – collecter, trier, classer – est perçu par les chercheurs à l'aune de l'inventaire que ceux-là diffusent à l'intention de ceux-ci. Il exige une maîtrise technique, une méthodologie, une rigueur indiscutables. L'inventaire des archives portant sur les dons et legs en Haute-Savoie entre 1860 et 1940 en est un exemple remarquable.

« Méthodologie », « rigueur » ; nous sommes là aux antipodes de l'acceptation commune de la générosité. Or c'est bien d'elle qu'il s'agit. Qu'elle se manifeste entre vifs – le don – ou post mortem – le leg –, la générosité frappe par son ambivalence : louable et parfois spectaculaire, elle n'en reste pas moins complexe à saisir. Aussi n'est-il pas étonnant que l'anthropologue Maurice Godelier évoque « l'énigme du don ».

Qui sont les donateurs ? Qui sont les bénéficiaires ? Que sont les ressorts de la générosité ? C'est à ces questions délicates que le présent catalogue s'efforce d'apporter des réponses.

 

Références complètes de l'ouvrage