Contenu éditorial simple : Ici-même. Marseille 1940-1944, de la défaite à la Libération

Une publication réalisée en collaboration avec les Archives municipales de Marseille, 2013, 199 pages

 

Avec comme fil rouge le parcours d'une cinquantaine de lieux de mémoire de la Seconde Guerre mondiale à Marseille, Robert Mencherini propose ici une évocation de la vie dans la cité phocéenne, depuis l'installation des nouveaux pouvoirs de Vichy en 1940 jusqu'à la Libération en 1944, en passant par la destruction des vieux quartiers en 1943 et sourtout la Résistance, sous toutes ses formes, dont Marseille devient ainsi la capitale officieuse.

De la politique à la vie quotidienne, du climat culturel aux combats, tous les aspects de cette période troublée sont abordés à travers la présentation et l'analyse de documents d'archives, parfois inédits, issus de fonds d'archives publiques ou de collections privées.

 

Table des matières :

Des armistices au départ des drapeaux pour l'Afrique du Nord, juin-décembre 1940

Autour du voyage du maréchal Pétain à Marseille, les 3 et 4 décembre 1940

Le régime de Vichy, son orientation et ses soutiens

La Collaboration, de « la Relève » aux déportations

Production et vie quotidienne

Marseille, 1940-1942, capitale de la culture ?

Des réfugiés aux sujets coloniaux, Marseille entre piège et refuge

L'Occupation, ses conséquences militaires, policières et économiques

Destructions, rafles, déportations et exécutions

L'évolution du régime en 1943-1944

La Résistance d'aide et de sauvetage

De la naissance des réseaux et des mouvements aux premières manifestations de rue de la Résistance

La Libération

Les nouveaux pouvoirs et leur action

 

Références complètes de l'ouvrage