Contenu éditorial simple : Hoche et Hélène dans la Résistance. Basses-Alpes, 1943-1945. Le fonds photographique Paul Delobeau aux Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence

Une publication des Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, 2015, 159 pages

 

Le fonds photographique Paul Delobeau est à plus d’un titre exceptionnel. Il évoque en images un pan de la Résistance dans les Basses-Alpes durant l’année 1944. Paul Delobeau (« Hoche » dans la Résistance) a appartenu au maquis Fort-de-France puis au maquis de Seyne. Ce « maquisard » a participé à deux importantes affaires : d’une part la neutralisation en mars 1944 de deux Français de la 8e compagnie Brandebourg, constituée de soldats français combattant sous uniforme allemand et spécialisée dans les opérations de « nettoyage » des maquis, d’autre part les combats du Sauze-en-Ubaye après le 6 juin 1944.

Paul Delobeau a libéré Digne en août 1944. Après les combats, il a saisi des clichés d’origine allemande, présentés dans cette publi­cation. Ceux-ci montrent des opérations allemandes sur le front de l’Est, contre les maquis ainsi que l’enterrement à Digne du chef de la Gestapo, abattu le 6 juin 1944.

Ce livre évoque aussi la vie clandestine de sa fiancée puis épouse, Jeanne La Motte (« Hélène » dans la Résistance), agent de liaison de François Cuzin, et de son futur beau-père, le colonel de gendarmerie La Motte, très impliqué lui aussi dans le combat clandestin pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

Références complètes de l’ouvrage