Contenu éditorial simple : Défendre la Corse. Des tours génoises aux fortins "Maginot"

Une publication des Archives départementales de Corse-du-Sud, 2002, 59 pages

 

Issu d'une exposition itinérante, dont il constitue le catalogue, cet ouvrage permet de faire le point sur une question quasi-emblématique pour la Corse, celle des tours dites génoises. Il suit la vie de ces tours jusqu'à nos jours, notamment pour expliquer comment leur intégration au patrimoine architectural résulte d'un long processus où leur survie a parfois été fort compromise.

En poursuivant leurs recherches au-delà du XVIIIe siècle, les auteurs ont été conduits à s'intéresser aux autres moments où il a fallu mettre la Corse en état de défense. Napoléon y fit installer quelques batteries, mais, plus d'un siècle plus tard, c'est la menace créée par les revendications territoriales de l'Italie mussolinienne qui entraîna une nouvelle campagne de fortification. Le programme corse fut ajouté en 1932 au programme principal fixé par la loi du 14 janvier 1930 préparée par André Maginot, ministre de la Guerre.

Tout cet ensemble, tours, fortins, redoutes et casemantes récentes forment une part non négligeable du patrimoine et des paysages familiers de l'île. Les faire connaître au public et aux jeunes générations, c'est permettre d'en conserver le plus grand nombre et de faire apprécier un pan important de l'histoire de la Corse.

 

Références complètes de l'ouvrage