Contenu éditorial simple : L’agriculture en Charente au XXe siècle. Guide et jalons pour la recherche

Une publication réalisée avec la participation des Archives départementales de la Charente, 2011, 480 pages

 

Les éléments constituant la mémoire agricole sont nombreux. Il n’est que de dénombrer les musées agricoles de France, les souvenirs d’anciens « paysans » et les monographies de villages. Les universitaires, chercheurs, historiens, géographes, sociologues ont fait du terrain agricole un lieu d’étude privilégié, mais si cette documentation est riche, diverse, elle n’est pas toujours facilement accessible.

Après la Vienne et les Deux-Sèvres, le département de la Charente fait l’objet du troi­sième ouvrage de cette collection initiée par l'Association pour l'histoire de l'agriculture en France au XXe siècle le la Fondation Xavier-Bertrand. Sa composition est différente des deux premiers du fait des conditions de son élaboration. Malgré tous les efforts qui ont été menés et la pleine collaboration des Archives dépar­tementales, il n’a pas été possible de couvrir complète­ment la période 1950-2000, les sources des archives couvrant cette période étant encore en cours de classement.

Le groupe de pilotage a donc asso­cié universitaires et acteurs de cette histoire récente de l’agriculture charentaise. Il a défini une approche qui a dû tenir compte des sources disponibles et a choisi d’insister sur les caractéristiques propres de l’agriculture charentaise, d’où la place prise par les développements sur le cognac, la tonnellerie, le phénomène migratoire, l’originalité du paysage syndical agricole, le rôle des politiques.

Les apports sont de nature diverse : ils proviennent des travaux d’universitaires, de témoignages directs, de synthèses d’entretiens réalisés. Avec l’ac­cord des intéressés, l’intégralité des interviews, avec leur richesse et la spontanéité de leurs auteurs, seront déposés aux Archives de la Charente.

Il faut donc considérer cet ouvrage comme un outil pour découvrir l’histoire agricole de ce département – et, s’il donne l’envie d’aller plus loin dans l’approfondissement de cette période fondamentale de l’évolution agricole et rurale, sa publication aura atteint son but.

 

Table des matières :

Les multiples facettes des paysages agricoles

L'agriculture charentaise entre 1830 et 1914

Regards sur l'agriculture charentaise de l'avant-veille du conflit de 1914-1918 à la fin des années 1930

Une forte emprise des maison de négoce au pays du cognac

Une initiative récente : le conservatoire du vignoble charentais

L'ascension de la tonnellerie charentaise

Les migrants en Charente

Le syndicalisme agricole en Charente

Le DDA, « un préfet vert » (témoignage)

Vulgarisation, développement, formation : le réveil de l'après-guerre

Une formation pour quitter l'exploitation

Du foyer de progrès au lycée agricole (entretien)

Naissance d'une presse agricole départementale

Des ministres charentais en charge de l'agriculture au XXe siècle : entre projets nationx et action locale (Maurice Raynaud, Jean Hennessy, Félix Gaillard)

 

Références complètes de l’ouvrage

Sur le même sujet, consultez La société agricole de la Vienne au XIXe et XXe siècles