Contenu éditorial simple : La Seconde Guerre mondiale en Gironde par les textes

Une publication des Archives départementales de la Gironde, 2006, 333 pages

 

« La lecture de La Seconde Guerre mondiale en Gironde par les textes est passionnante comme celle d'un livre d'histoire, parce qu'elle nous réintroduit, notamment par l'éclectisme des documents (du tract communiste au discours prononcé à Bordeaux par le général de Gaulle en 1944). dans la complexité et la quotidienneté de la Seconde Guerre mondiale ». Annette Wieviorka.

Les documents concernant la Seconde Guerre mondiale conservés aux Archives départementales de la Gironde et publiés dans ce recueil sont peu connus, sauf de certains historiens de la période. Pour la première fois mis à la disposition du grand public, ils évoquent la présence du dernier gouvernement de la rue République à Bordeaux, la ligne de démarcation qui traversa le département et la région jusqu'à la fin 1942, la répression et les déportations des communautés juives de Bordeaux et de Bayonne, le camp de Mérignac, l'action de la Résistance, les problèmes de ravitaillement, les mouvements de collaboration, les événements de la Libération et la période qui a suivie.

Ce panorama saisissant d'une ville et d'une région dans la tourmente, restitué dans sa chronologie, permet aujourd'hui de mieux comprendre la complexité des enjeux à la fois politiques, administratifs et quotidiens qui régirent ces années noires. Si la situation de Bordeaux, de la Gironde et de l'Aquitaine (plusieurs textes concernent aussi les départements limitrophes des Landes, du Lot-et-Garonne et des « Basses-Pyrénées ») est celle de l'ensemble du pays, elle s'inscrit aussi dans un département bien particulier, tant par sa position géographique et économique, que par la personnalité du maire de son chef-lieu, Adrien Marquet.

Plus de soixante ans après les faits, ces papiers officiels, souvent faits de chair et de sang, nous rappellent que la vie et la mort découlent de la politique... et celle-ci de mots prononcés et de silences habiles.

 

Références complètes de l'ouvrage