Contenu éditorial simple : Désirs d'ailleurs. Les expositions coloniales de Marseille 1906 et 1922

Une publication des Archives municipales de Marseille, 2006, 139 pages

 

« L'apothéose de Marseille » : ainsi fut qualifiée l'Exposition coloniale de 1906. Première exposition du genre en France, elle se déroule d'avril à novembre 1906 au parc du Rond-Point du Prado (actuel parc Chanot) et connaît un immense succès : près de deux millions de visiteurs s'émerveillent devant les éphémères pavillons des colonies, véritables palais de féerie, et les odorantes et colorées collections qu'ils renferment. Vaste foire commerciale, l'Exposition est aussi pour beaucoup l'occasion de rencontrer « l'indigène », soigneusement mis en scène dans les « souks », le « village nègre » et dans bien d'autres attractions exotiques : danses cambodgiennes, défilé du dragon chinois, musique malgache, promenade en chameau, etc., sans oublier les magnifiques illuminations nocturnes.

Richement illustré de nombreux documents d'archives souvent inédits, cet ouvrage, première synthèse sur le sujet, a pour ambition de présenter la genèse mouvementée de l'Exposition coloniale de 1906, son organisation, son déroulement, son devenir et ses prolongements, particulier l'Exposition coloniale de 1922. Marseille et plus largement la politique coloniale française de l'époque, servent de toile de fond à cette mémorable fresque exotique.

 

Table des matières :

Qu'est-ce qu'une exposition coloniale ?

L'expansion coloniale française [par Sylvie CLAIR]

La politique coloniale de la France au tournant du XXe siècle [par Jean-Jacques JORDI]

Avant les expositions coloniales : les colonies dans les expositions universelles au XIXe siècle [par Christiane DEMEULENAERE-DOUYERE]

Pourquoi à Marseille ?

Marseille, port colonial ? [par Eliane RICHARD]

Jules Charles-Roux et la Société de géographie [par Bernard BARBIER]

Edouard Heckel et l'Institut colonial de Marseille [par Georges AILLAUD]

L'école du Pharo : médecine tropicale et expositions coloniales [par Jean-Marie MILLELIRI]

L'Exposition coloniale de 1906 [par Isabelle AILLAUD]

L'Exposition coloniale de 1922 [par Isabelle RICHEFORT]

Conclusion : les motifs phocéens du monde colonial [par Sylviane LEPRUN]

 

Références complètes de l'ouvrage