Contenu éditorial simple : Les Foresta. Nobles et notables provençaux

Une publication des Archives départementales des Bouches-du-Rhône, 2006, 296 pages

 

Originaire d'Italie, la famille Foresta est une des plus fameuses lignées aristrocratiques de Provence. Parlementaires, chevaliers de Malte, dignitaires religieux, hauts fonctionnaires ou hommes politiques ont maintenu sans faillir son renom du XVIe au XIXe siècle. Ils ont aussi tenté de perpétuer un patrimoine foncier considérable, qui fournissait la rente permettant de vivre noblement.

Du fondateur de cette dynastie, Christophe de Foresta, premier maître d'hôtel de François Ier, à l'actuel marquis, ce sont douze générations qui nous sont révélées et, à travers elles, tout un pan de l'histoire de la Provence et de la France, car nombre de Foresta ont exercé de très hautes charges sous la monarchie. La famille a en effet comté deux maîtres d'hôtel des rois de France, un premier président du Parlement de Provence, un prévôt du chapître de Marseille, ou encore le célèbre bailli de Foresta qui tenta de préserver les intérêts de l'ordre de Malte durant la Révolution.

De ces hauts faits publics comme de ces efforts domestiques, des archives exceptionnelles, désormais déposées aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône, ont tenu la chronique. Cet ouvrage non content d'en dresser l'inventaire, publie des textes autobiographiques entièrement inédits qu'ont écrits trois des Foresta : d'une génération à l'autre, de l'Ancien Régime à la IIIe République, ils livrent des témoignages, poignants de sensibilité, sur un monde qui se transforme et dont ils échouent à comprendre l'aspiration irrésistible à l'égalité des conditions.

 

Références complètes de l'ouvrage