Contenu éditorial simple : Conserver les collections photographiques et audiovisuelles

L’objectif de cet article n’est pas de faire un point complet sur l’identification et la conservation des documents photographiques et audiovisuels, mais de mettre à disposition des institutions chargées de leur conservation, quelques informations utiles qui les aideront à assurer au mieux leur mission selon les moyens dont elles disposent.

 

Les documents photographiques

Si la plupart des fonds photographiques conservés dans les archives peuvent l’être dans le même environnement climatique que les documents sur support papier, certains procédés, négatifs et tirages couleur à procédé chromogénique, négatifs souples sur support nitrate ou acétate de cellulose, requièrent des conditions bien plus drastiques. Pour ces documents en particulier, des conditions fraiches et sèches sont recommandées, plus les documents étant dégradés, plus la température devant être basse.
Mais s’il est assez aisé de maintenir une température ambiante fraiche ou froide, il est en revanche très difficile de maintenir, dans ces conditions, une humidité relative basse.

Il importe donc, avant tout choix technique, de procéder à une évaluation (typologie, quantité état physique et sanitaire) des fonds photographiques. Pour la plupart des services d’archives, il apparaît suite à cette évaluation, que le volume de phototypes nécessitant une conservation au frais ou au froid se limite à celui d’un ou de deux réfrigérateur(s) domestique(s). Si l’utilisation de ce type d’appareil est possible et permet de s’affranchir d’un investissement et de travaux lourds, elle requiert néanmoins certaines précautions essentielles qui, si elles ne sont pas respectées, peuvent conduire à la dégradation prématurée des documents.

 Conserver les photographies au frais ou au froid : choix techniques et préparation des documents.

 

Conservation des photographies sur support nitrate de cellulose

Les fiches présentées ci-après ont été extraites de la page Internet « Conserver les supports en nitrate de cellulose » du ministère de la Culture. Elles ont été rédigées sous l’égide de la Mission de la photographie par un groupe de professionnels issus d’institutions patrimoniales, afin d’aider les détenteurs de collections sur support nitrate de cellulose à mettre en œuvre la conservation de celles-ci.

 

Les documents audiovisuels