Contenu éditorial simple : Traverser la Manche : 1000 ans de relations anglo-normandes

Une publication des Archives départementales de Seine-Maritime, 2013, 125 pages

 

Des liens millénaires, tantôt hostiles, tantôt pacifiques, unissent l'East Sussex et la Normandie, les deux rives de la Manche. Croisant les ressources des Archives de Seine-Maritime, de l'East Sussex Record Office et celles du Musée d'Hastings, cette publication bilingue français-anglais évoque la constitution de l'Etat anglo-normand par Guillaume le Conquérant et l'évolution des relations transmanche après sa dissolution. Des relations qui ont été longtemps conflictuelles avant que ne vienne le temps de l'Entente coloniale et des alliances. De multiples champs parfois méconnus y sont explorés, tels que les liens maritimes et commerciaux, l'accueil des réfigués religieux, la piraterie et la contrebande, les échanges industriels, etc.

Très forts aussi sont les liens culturels et touristiques tissés au fil du temps. Les Normands bien sûr ont exercé une forte influence, pendant la période ducale, sur l'architecture insulaire, mais cette influence a joué aussi en sens inverse, comme en témoigne par exemple le goût, durant toute la fin du Moyen Âge, pour les albâtres produits outre-Manche. Plus tard, au XIXe siècle, à l'heure du tourisme naissant, les Anglais ont pris plaisir à venir en Normandie, important au passage leurs habitudes en matière de bains de mer : la cité balnéaire de Brighton a ainsi montré le chemin à Dieppe et aux autres centres touristiques de la région.

 

Références complètes de l'ouvrage