Contenu éditorial simple : Urbaphobie. La détestation de la ville aux XIXe et XXe siècles

Une publication des Archives départementales du Val-de-Marne, 2009, 352 pages

 

L'âge industriel marque le triomphe de la ville. En deux siècles, les dynamiques démographiques, économiques, sociales et culturelles font aboutir un processus de domination urbaine qui remodèle en profondeur le visage des sociétés occidentales. Mais à l'ombre des cités triomphantes se déploie une autre histoire moins connue : celle du rejet de la ville.

« Gouffre de l'espèce humaine », où se perdent des contingents toujours plus nombreux de paysans déracinés, « pieuvre ardente » qui étend ses tentacules sur les campagnes, les images abondent pour exprimer la détestation de la ville. Territoire des miasmes pour les uns, temple du vice et de la corruption pour d'autres, la cité moderne apparaît comme un lieu mortifère – au propre comme au figuré – un vaste mouroir où agonisent tout à la fois l'homme et la civilisation.

Cette urbaphobie inspire toute une gamme d'attitudes et de réalisations : stratégies d'adaptation ou programmes de réforme urbaine, fuite temporaire oiu définitive loin des agglomérations. Rares sont pourtant ceux qui prônent leur destruction pure et simple. Ainsi, les remèdes aux maux de la ville confortent indirectement le fait urbain comme donnée majeure de la modernité occidentale. Plus encore, ils participent au renouvellement des pratiques sociales et de la pensée urbaine et, à ce titre, jouent un rôle actif dans la dynamique de transformation de la ville contemporaine. Finalement l'urbaphobie, à l'instar de toute réaction antimoderne, participe pleinement de la modernité qu'elle dénonce.

 

Table des matières :

  • La ville tombeau de la religion

Paris Babylone. Louis Veuillot et les « odeurs » de la ville [par Philippe BOUTRY]

Les villes absentes de la Comtesse de Ségur [par Paul AIRIAU]

Les catholiques allemands face à la grande ville sous l'Empire et la République de Weimar (1871-1933) [par Paul COLONGE]

Apprivoiser la ville ? Stratégie et organisation de l'immigration juive d'Europe centrale et orientale à Paris dans l'Entre-deux-guerres [par Jean LALOUM]

Les catholiques lyonnais face à la croissance urbaine (1945-1975). Un ou des refus de la ville ? [par Olivier CHATELAN]

Entre rejet de la grande ville et fantasme de la petite ville. Le phénomène des megachurches aux Etats-Unis [par Sébastien FATH]

  • Néo-ruralisme et utopies anti-urbaines

Henry D. Thoreau : vivre à la lisière [par Michel GRANGER]

Un cas d'urbaphobie radicale ? Les refus de la ville de Jean Giono avant 1945 [par Rémi FABRE]

Sortir de la ville pour créer la cité idéale. Les socialistes britanniques et français et le refus de la ville, 1820-1850 [par Frédéric MORET]

Les colonies anarchistes de l'Entre-deux-guerres. Une fuite de la ville industrielle et civilisatrice [par Céline BEAUDET]

  • Sortir de la ville : projet thérapeutique, projet pédagogique

La colonie agricole pénitentiaire, machine à épurer la ville (1830-1900) [par Ivan JABLONKA]

L'expérience thérapeutique rurale. L'alternative des aliénistes à la folie des villes (1850-1860) [par Hervé GUILLEMAIN]

Cempuis ou l'éducation libertaire aux champs (1880-1894) [par Christiane DEMEULENAERE-DOUYERE]

L'Ecole des Roches. Le choix d'un internat à la campagne (1899-1914) [par Nathalie DUVAL]

Du champêtre au plein air. Les débuts du camping en France [par Olivier SIROST]

Le rôle de la nature dans la pédagogie des mouvements de jeunesse, 1920-1930. Une utopie anti-urbaine ? [par Julien FUCHS]

La ville contre nature. L'urbaphobie des naturistes français de la Belle Epoque aux années Trente [par Arnaud BAUBEROT]

  • Refuser ou réformer la ville

Assainir ou sélectionner ? L'offensive eugéniste dans la réforme urbaine en Allemagne sour le Kaiserreich (1871-1914) [par Isabelle MITY]

Le modèle du village ou l'urbanisme contre la ville en Suisse [par Joëlle SALOMON CAVIN]

Le grand détour autour de la ville moderne. Camillo Sitte (1843-1903) entre rêverie passéiste et ingénierie en émotions touristiques [par Marc CLUET]

Réformer la ville par l'action politique. Albert Thomas et les fortifications de Paris [par Florent LAZAROVICI]

La cité-jardin et la cité linéaire chez Georges Benoît-Lévy (1880-1971). De la décongestion à la disparition de la grande ville [par Mayalène GUELTON]

Réforme du logement, réforme de la ville ? Les politiques d'habitations à bon marché à l'épreuve de l'urbain (1889-1939) [par Claire CARRIOU]

 

Références complètes de l'ouvrage