Contenu éditorial simple : Sur les rails du Morbihan, 1850-1947

Une publication des Archives départementales du Morbihan, 2013, 119 pages

 

Le train arrive pour la première fois en garde de Vannes et de Lorient le 21 septembre 1862. Il y a 150 ans, le Morbihan, à l'instar de la Bretagne, est alors un territoire reculé à l'écart des grandes voies de communication nationales. L'arrivée du chemin de fer bouleverse le quotidien des Morbihannais qui saisissent très vite les opportunités qu'offre ce nouveau mode de locomotion. Chaque localité milite pour voir son territoire desservi par le train : c'est alors la naissance du chemin de fer d'intérêt local qui couvre progressivement la quasi-totalité du département. Ces lignes d'intérêt local, créées à l'instigation du Conseil général, connaissent un grand essor en raison des insuffisances des grandes lignes nationales, jusqu'à ce que la concurrence de l'automobile dans les années 30 entraîne leur déclin. Dans le sillon du rail, l'agriculture, l'industrie, le tourisme connaissent un formidable développement. Le Morbihan s'éveille à la modernité. C'est l'histoire de cette extraordinaire épopée ferroviaire, qui concerne également les tramways, les infrastructures du rail (gares et ponts), les accidents, etc., que cet ouvrage nous propose de revivre.

 

Références complètes de l'ouvrage