Contenu éditorial simple : Entre terre et mer. Étangs et marais en Corse du Nord

Une publication des Archives départementales de la Haute-Corse, 1996, 143 pages

 

Les étangs et les marais sont, dans l’histoire corse, tout à la fois un objet de terreur multiséculaire et un moteur du développement économique.

L’ampleur et la variété des documents, officiels et privés, témoignent de la lutte opiniâtre contre un fléau longtemps mystérieux et mortel, la malaria, et du combat incessant pour la mise en valeur de ces zones humides.

Ces espaces modestes par leur superficie mais importants par leurs caractéristiques environnementales ont profondément marqué la vie des Corses. En effet, les eaux stagnantes, étangs – stogni -, marais – padule -, marécages – pozzi -, occupent dans le milieu insulaire une place particulière ; elles confèrent à ces terres situées à la lisière entre mer et montagne, une certaine singularité : faune et flore caractéristiques, insalubrité, res­sources multiples et typiques, pêche et chasse originales, cultures variées, exploitation de salines.

 

Références complètes de l’ouvrage