Contenu éditorial simple : Sur les pas de Lucien Goubert, peintre et photographe

Une publication réalisée en partenariat avec les Archives départementales de la Manche, 2014, 131 pages

 

Lucien Goubert (1887-1964) est assurément un peintre du Cotentin, né à Flamanville de la Hague, mort à Rauville-la-Bigot, près de Valognes. Lui qui rêvait, enfant, de devenir marin, a pourtant quasiment passé toute sa vie entre Cherbourg et la Hague.

Qui ne connaît ses affiches pour le café "Le Vieux pêcheur", ses calendriers publicitaires pour les magasins Ratti, ses affiches pour la foire-exposition de Cherbourg dans les années 1950 ? Qui n'a jamais vu une de ses marines, où le peintre croque les rochers de son enfance, à Sciotot et Diélette, ses chemins de la Hague et ses vergers couchés par la tempête, ses paisibles intérieurs normands, ses instantanés du marché de Bricquebec ou encore le portrait de son ami le Père Brumant, pêcheur d'Herqueville ?

Une autre partie du talent de Goubert est inconnue : l'inspiration de la photographie. Une inspiration puisée dans ses propres plaques de verre, ou dans celles réalisées par son ami le photographe cherbourgeois Gustave Bazire.

Il s'appuya souvent sur la photographie, en plus de ses innombrables et merveilleux croquis, pour immortaliser ses sujets (paysages, modèles...) telle une étude pour ses tableaux à venir.

Le présent ouvrage présente quatre-vint de ces photographies inédites, issues du fonds Goubert, qui sont à l'origine des tableaux du peintre, ainsi qu'une sélection de ses toiles et dessins.