Contenu éditorial simple : Un territoire de défense. Dix siècles de présence militaire dans le département

Une publication des Archives départementales du Territoire de Belfort, 2010, 66 pages

 

Le département du Territoire de Belfort a certes été officiellement créé en 1922, mais trouve ses origines à la défense vaillante menée par le colonel Denfert-Rochereau en 1870. Cela lui donne une identité forte et il est donc naturel d'y trouver les traces d'un passé militaire encore très présent. Depuis les trois sièges que la ville et le Territoire de Belfort ont subis au cours du XIXe siècle, le département a gagné sa réputation de terre de défense des libertés.

Zone de confins et espace de passage depuis des siècles, le Territoire de Belfort reste associé à l'image militaire d'une terre de l'est où l'on va en garnison. L’armée par ses prescriptions en matière de défense, de constructions, de fortifications a longtemps modelé et influencé l'aménagement de l'espace géographique et l'urbanisme dans le département.

Et même si au cours du XXe siècle, les effectifs militaires ont décru, comme l'illustre l'installation de bureaux du Conseil général dans une caserne d'artillerie, la présence de centaines d'hommes et de femmes dans les garnisons a eu et continue d'avoir son importance pour la vitalité économique de notre Territoire. Le 35e régiment d'infanterie à Belfort et le 1er régiment d'artillerie de Bourogne sont des atouts que le département a su conserver.

 

Consultez la version électronique de l'ouvrage

Références complètes de l'ouvrage

Retrouvez les inventaires des Archives départementales du Territoire de Belfort