Contenu éditorial simple : Le Morbihan s'envole. Vues aériennes, 1955-1962

Une publication des Archives départementales du Morbihan, 2008, 80 pages

 

À l'issue de la Seconde Guerre mondiale, la maison d'édition LAPIE (Les Applications Photographiques d'Industrie et d'Édition) s'est spécialisée dans la prise de vue aérienne de tout le territoire français. De ces vues, la maison d'édition a tiré des cartes postales, qu'elle diffuse auprès des cafés-tabac des localités concernées. Les clichés représentent principalement des sites touristiques. Le fonds Lapie contient également des photographies de bourgs, d'infrastructures communales (écoles, mairies, places publiques...), de paysages ruraux, de constructions isolées (châteaux, usines, fermes...). L'ensemble du fonds constitue une magnifique illustration des localités photographiées entre 1955 et 1962.

Les informations concernant l'avion et le matériel de prise de vue utilisés sont minces. La maison d'édition aurait réalisé les clichés principalement à la belle saison, par temps clair, en vol rasant à très basse altitude (environ 80 mètres) à partir « d'un ancien avion militaire d'observation acheté aux surplus alliés et utilisant un appareil de prise de vue soit français, soit américain, muni d'un objectif de 200 à 220 mm, tenu à pleines mains avec l'aide de deux poignées par l'opérateur-photo ».

En 1965, la société Lapie se trouve en redressement judiciaire ; elle cesse définitivement ses activités avant 1970. Les Archives nationales rachètent le fonds photographique en 1972 et, tout en conservant les négatifs, proposent des tirages photographiques aux services d'archives départementales et municipales concernés. C'est à cette occasion que les Archives départementales se sont vu remettre la partie du fonds concernant le département du Morbihan.

La présentation de ce fonds offre l'image d'un département en pleine mutation, pansant ses blessures de guerre et se reconstruisant en amorçant un virage vers une agriculture plus moderne et en se tournant résolument  vers l'activité touristique.