Contenu éditorial simple : De Somme et d'eau. Vivre avec l'eau en pays de Somme (XVIe-XIXe siècles)

Une publication des Archives départementales de la Somme, 1996, 69 pages

 

Portant le nom du fleuve Somme qui le traverse, limité au nord par l'Authie et par la Bresle au sud-ouest, disposant d'un littoral maritime étendu, le département de la Somme est incontestablement marqué par le contexte géographique et hydrologique. Cours d'eau, étangs, étendues marécageuses rythment et caractérisent ses paysages.

Au cours des siècles, la familiarité des Picard à cet élément a engendré une économie et une culture de l'eau qui se perpétuent encore aujourd'hui. La Somme est le pays des hortillonnages, des entailles, des mollières. Certes, les moulins à eau fonctionnent plus pour l'industrie. On ne va plus à la fontaine pour s'approvisionner. On n'exploite plus la tourbe. On ne descend plus la Somme sur des gribanes. Cependant, les gestes et traditions de nos ancêtres restent dans nos mémoires à travers les loisirs et le souci de plus en plus marqué de notre société de protéger son environnement et la qualité de l'eau.

En présentant des documents issus de leurs propres fonds ou conservés dans des musées et bibliothèques, les Archives départementales restituent pour le public l'image des paysages d'autrefois et l'histoire complexe des relations de l'homme avec l'eau.

 

Références complètes de l'ouvrage