Contenu éditorial simple : Renaud Jean. Un homme, un engagement, une terre

Une publication des Archives départementales de Lot-et-Garonne, 2013, 121 pages

 

Renaud Jean a été l'un des grands hommes politiques lot-et-garonnais de la première moitié du XXe siècle. Il fut en 1920 l'un des premiers députés communistes à siéger à l'Assemblée nationale. Très vite, il assuma de grandes responsabilités nationales, qui le conduisirent à côtoyer sur la scène internationale des personnalités telles que Léon Trotsky.

Fils de métayers, il était la voix principale des paysans et des petits propriétaires terriens. Son engagement fut total, tour à tour animateur de réunions publiques, de manifestations, chroniqueur hors pair, député combatif et éclairé à la Chambre des députés et sur le pian international, et communiste original osant critiquer la doctrine officielle de Moscou.

Écarté de la scène nationale en 1945 par son parti, il lui reste cependant fidèle. Il se consacra dès lors à sa terre lot-et-garonnaise, à ses mandats locaux, et à la défense de la paysannerie.

Les Archives départementales de Lot-et-Garonne présentent ici une rétrospective de son itinéraire atypique, à partir de documents en partie inédits ou redécouverts, tirés notamment des fonds personnels de Renaud Jean – d'une richesse exceptionnelle – conservés aux Archives départementales.