Contenu éditorial simple : Jean-Paul Jappé. Mémoire portuaire

Une publication des Archives municipales de Lorient, 2017, 146 pages

 

Le port de pêche de Lorient-Keroman est comme une seconde demeure pour Jean-Paul Jappé, il en connaît tous les recoins, il s’y sent bien. Il est certainement le plus assidu et le plus prolifique des artistes qui fréquentent le site, avec plus de 600 dessins et près de 200 peintures réalisés depuis 1948. Le 90e anniversaire du port de pêche a constitué l’occasion de dévoiler son travail.

Jean-Paul Jappé, né à Lorient en 1936, suit une formation artistique à l’École des Beaux-Arts de Quimper tout en travaillant pour la Faïencerie d’art de Kéraluc. Il complète sa formation à Paris à l’Académie Charpentier puis à l’École des Métiers d’Art. Revenu sur Lorient, d’abord chez l’architecte Henri Conan, il devient enseignant à l’École d’Art où il exerce de 1970 à 1996.

Jean-Paul Jappé peint sur le motif. Au début de sa carrière, son œuvre est marquée par l’art abstrait. Puis, il affirme des sujets figuratifs du monde bâti. La sélection des 115 dessins et 43 tableaux publiés dans cet ouvrage permet d’embrasser l’évolution artistique de cet infatigable peintre du port. Elle rend compte aussi des transformations du site, l’œuvre de Jean-Paul Jappé étant fondée sur l’observation.

L’ouvrage présente la grande variété de motifs et de sujets qu’offre le port de pêche : les bateaux à quai, en réparation, en destruction, les caisses, les filets, les poissons, la Glacière, les magasins, les usines, les camions, la passerelle… mais aussi le quartier de La Perrière.

 

Références complètes de l’ouvrage