Contenu éditorial simple : La perspective de la Défense dans l'art et l'histoire

Une publication des Archives départementales des Hauts-de-Seine,1983, 237 pages

 

L'histoire d'une perspective, c'est à la fois celle d'une relation entre la ville et ses abords et celle de l'idée que les hommes se font de l'horizon quand ils peuvent, à l'échelle de la cité, le contruire tel qu'ils l'imaginent. C'est dire que, dans le grand mouvement qui porte Paris vers l'ouest, l'histoire de cette perspective qu'est la Défense est essentielle à la compréhension d'un urbanisme qui voulut toujours porter son regared au-delà de la ville bâtie.

L'histoire de la Défense, c'est aussi celle d'un symbole, matérialisé par ce momument auquel fait écho en plein Paris le lion de bronze de l'héroïsme belfortain. A l'horizon de la cité s'inscrivait donc l'histoire telle que les hommes l'avaient ressentie.

Les documents qui concourent à l'histoire de la Défense ne laissent cependant pas croire que tout ceci soit oeuvre de la volonté humaine. Il est des surgissements spontanés, et celui du carrefour qu'est la Défense s'inscrit dans la continuité de cet usage qu'ont les collectivités humaines de donner un nom aux lieux de leurs rencontres épisodiques, et de développer autour de ces points de convergence les fonctions nouvelles qui attirent l'habitat. Le lieu-dit naît de la nécessité, et c'est la conscience des hommes qui enrichit sa raison d'être. Ainsi en est-il de la Défense, où la volonté délibérée se greffe sur le passage coutumier.

Les documents que voici auront tôt fait de montrer que toute pièce d'archives n'est pas un austère grimoire. Encore faut-il n'être pas dupe de l'apparence engageante de documents illustrés et de ceux qui sont par nature de purs et simples dessins. C'est avec les documents les plus divers que s'écrit l'histoire, et même celle du paysage. Documents figurés et documents écrits concourent à notre connaissance de la genèse d'une réalisation telle que la Défense, à l'histoire de sa gestation, de son devenir et de sa mutation. Lieu-dit, quartier, région, l'espace auquel les hommes ont fini par donner un nom à force d'en sentir la profonde unité, est avant tout l'un des cadres, l'une des réalités de la vie. Les femmes et les hommes de notre temps, si soucieux de retrouver et de comprendre leurs racines profondes, sauront gré à tous ceux qui ont collaboré à cette oeuvre d'historiens, de leur faire découvrir ce monde toujours fascinant des archives, un monde où le dessin de l'artiste, le rapport de l'administrateur et les chiffres du comptable disent à qui veut bien les interroger ce que furent les cheminemens des hommes vers le temps qu'ils vivent

 

Références complètes de l'ouvrage

Retrouvez les inventaires des Archives départementales des Hauts-de-Seine