Notice d'autorité : Condé, Louis Joseph de Bourbon (1736-1818 ; prince de)

Autres noms :

  • Bourbon, Louis Joseph de (1736-1818)
  • Bourbon-Condé, Louis Joseph de (1736-1818)

Lieu :

Lieu général

  • Allemagne (lieu)
  • Worms (nomLieu)

Lieu général

  • Chantilly (Oise) (lieu)
  • château de Chantilly (nomLieu)

Activité :

  • gouverneur

    gouverneur de la Bourgogne

  • officier (armée)

Histoire :

Louis-Henri-Joseph de Bourbon, prince de Condé (1736-1818) est le fils de Louis IV Henri de Bourbon-Condé (1692-1740), duc de Bourbon puis 7e prince de Condé, et de la princesse née Caroline von Hessen-Rheinfels-Rotenburg (1714-1741). Dès l’âge de quinze ans, il reçoit le titre de grand maître de la Maison du roi et le gouvernement de la Bourgogne, qu’il administre après avoir participé à la guerre de Sept Ans. Le prince de Condé est général au moment de la Révolution.

Il émigre après la prise de la Bastille, gagne la Belgique, se rend à Turin, se fixe ensuite à Worms. Sommé de rentrer en France, il s’y refuse et équipe un corps de 5000 hommes qui reste en observation sur le Rhin pendant la campagne de 1792 puis passe à la solde de l’Autriche. En 1793, il proclame Louis XVII roi de France et coopère aux opérations de l’armée de Wurmser, se bat à Haguenau et à Berstheim. En l’an II, Condé engage des pourparlers avec Pichegru, mais Wurmser refuse de se prêter à cette combinaison et le secret est vendu au Directoire. Entraîné par la retraite de l’armée autrichienne, battu par Moreau, Condé perd la bataille d’Ober-Kambach (26 thermidor an IV). Il établit ensuite son quartier général dans la Pologne russe puis rentre à la solde du cabinet de Londres. Après la bataille de Hohenlinden, son corps est définitivement licencié.

Il se retire en Angleterre et obtient des secours du gouvernement britannique. Il revient, en 1814, à la suite de Louis XVIII, et en 1815, rentre dans ses anciennes charges de grand maître de la maison du roi et prend siège à la Chambre des pairs comme prince du sang.

Le prince de Condé a épousé le 3 mai 1753 Charlotte de Rohan (1737-1760), fille de Charles de Rohan, prince de Soubise, duc de Rohan-Rohan (1715-1787) et d'Anne Marie Louise de La Tour d'Auvergne (1722-1739), dont il a eu trois enfants : Marie de Bourbon (1755-1759) ; Louis Henri de Bourbon, duc de Bourbon (1756-1830) ; et Louise-Adélaïde de Bourbon (1757-1824). Il se remarie en 1798 Maria Caterina Brignole (1737-1813), veuve du prince Honoré III de Monaco (1720-1795), avec laquelle il vivait depuis vingt-cinq ans.

Sources :

  • Archives nationales, correspondance des princes de Bourbon et du duc de Condé : 34 AP.
  • Crétineau-Joly (J.), Histoire des trois derniers princes de la maison de Condé. Prince de Condé, Duc de Bourbon, Duc d'Enghien, Paris, 1867, 2 vol.
  • Notice BnF : FRBNF12449459
  • Notice Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_V_Joseph_de_Bourbon-Cond%C3%A9

Identifiant :

  • FRAN_NP_050053
  • ISNI 0000 0000 8156 537X

Mise a jour :

  • 27/12/2017

Producteurs d'archives en relation :

Lien d'association :
Equivalent à :
Lien familial :

Archives de ce producteur :

Voir toutes les archives en lien :

Auteur de la notice :

Archives nationales

Liens