Histoire entière des poissons de Guillaume Rondelet

1554

Fils de marchand, Guillaume Rondelet est né en 1507 à Montpellier où il commença ses études. Il les poursuivit à Paris avant de revenir dans sa ville où il obtint son diplôme de docteur en 1537. Médecin renommé, il y enseigna comme professeur à la faculté de médecine. Condisciple et ami de Rabelais, il fit plusieurs voyages en France, aux Pays-Bas et en Italie. Il mourut de dysenterie le 30 juillet 1566.

Homme de la Renaissance, G. Rondelet fut un esprit très ouvert : médecin et naturaliste. Il rédigea plusieurs textes de médecine et de pharmacopée mais il est surtout connu pour son Histoire entière des Poissons. Cette œuvre, d’abord écrite en latin, est constituée de deux livres : Libri de Piscibus Marinis ... (1554) et Universae aquatilium Historiae ... (1555). Ils ont été traduits en français par L. Joubert et regroupés en un seul ouvrage en 1558 : L’histoire entière des poissons (1) avec leurs pourtraits au naïf.

Véritable pionnier de l’ichtyologie moderne, G. Rondelet fut un novateur dans sa pratique et dans son iconographie : il a fait de nombreuses observations, des dissections et chaque espèce est représentée par un (ou plusieurs) dessin soigné et précis (490 figures). Dans son livre, G. Rondelet présente d’abord des généralités sur les poissons : morphologie, anatomie, physiologie, mouvement, reproduction,… puis les caractères permettant l’identification des animaux. Il effectue par ailleurs une tentative de classement des poissons soit en s’appuyant sur la forme des animaux, soit en tenant compte de leur milieu de vie, ce qui ouvre sur une véritable systématique préparant les grands progrès des XVIIIe et XIXe siècles dans ce domaine. Il décrit ensuite 440 espèces dont 240 poissons vrais en donnant des éléments d’écologie, en précisant les caractéristiques de leur pêche mais aussi en indiquant les usages thérapeutiques, voire des recettes de cuisine, le tout dans une langue rabelaisienne, sans transiger sur la précision du discours.

Refusant la simple compilation et même s’il est encore question de « monstres en habit de moine » ou « en habit d’évêque », l’œuvre de G. Rondelet est résolument moderne (2).

 

François J. Meunier
directeur du laboratoire d’ichtyologie
Muséum national d’histoire naturelle

 

1. À l’époque de Rondelet, le terme de « poisson » avait un sens beaucoup plus large qu’aujourd’hui. Il regroupait, notamment, les poissons, les cétacés et divers invertébrés aquatiques.
2. Le C.T.H.S. (comité des travaux historiques et scientifiques) ne pouvait lui rendre un meilleur hommage en rééditant (pas de réédition depuis 1558) l’Histoire entière des Poissons en -fac-similé, en octobre 2002.