Carle van Loo

Nice, 15 février 1705 - Paris, 15 juillet 1765

Issu d’une dynastie de peintres flamands, Carle van Loo est initié très jeune à la -peinture et à la sculpture ; il est lauréat du premier prix de peinture de l’Académie Royale en 1724. Il travaille ensuite à Rome pour le pape et, à Turin, pour le prince de Savoie, avant de s’installer définitivement à Paris en 1734. Il y est rapidement reconnu comme l’un des meilleurs et cumule postes et honneurs. Reçu à l’Académie en 1735, il y sera professeur avant d’être nommé Premier peintre du roi en 1762 et directeur de l’Académie l’année suivante.
L’œuvre de van Loo est représentative du goût de l’époque. Il produit de nombreux portraits, des scènes de genre d’inspiration galante ou mythologique ; les dessus de portes qu’il réalise pour la décoration intérieure de l’hôtel de Soubise sont conservés in situ. Il est aujourd’hui surtout admiré pour ses grandes compositions sur des sujets historiques ou religieux, tels les six grands panneaux illustrant la vie de saint Augustin réalisés en 1753 pour Notre-Dame-des-Victoires à Paris.