La Nouvelle Méthode du blason, de Claude-François Ménestrier

1705

Jésuite, savant, historien et grand héraldiste, Ménestrier est né le 9 mars 1631 à Lyon. Il professe les humanités et la rhétorique dans plusieurs établissements de son ordre. Travailleur infatigable, il assume également la fonction de bibliothécaire à Lyon et est chargé en 1658 d’organiser les fêtes données par la ville en l’honneur de Louis XIV. Après avoir voyagé en Europe, il se fixe à Paris en 1670 et se fait le renom d’un bon prédicateur. C’est surtout par son œuvre héraldique qu’il marque le XVIIIe siècle. Il éclipse les innombrables auteurs de manuels sur les blasons. Entre 1659 et 1705, il écrit 16 ouvrages qui traitent des blasons, des emblèmes, des tournois, de la chevalerie, de l’origine des armoiries. La Nouvelle Méthode du Blason remporte, en particulier, un succès considérable, attesté par la trentaine de rééditions dont elle fait l’objet. Elle reste une référence jusqu’au XIXe siècle.