René-Michel, dit Michel-Ange Slodtz

Paris, 27 septembre 1705 - 26 octobre 1764

Issu d’une famille de sculpteurs, surnommé Michel-Ange à l’École de l’Académie royale, il est en 1728 désigné pour l’Académie de France à Rome, ville où il réalise des œuvres d’inspiration essentiellement religieuse, telles sa Transverbération de sainte Thérèse et, pour Saint-Pierre du Vatican, Saint Bruno refusant les honneurs de l’épiscopat. Pour son art du drapé, son sens du symbole métaphysique, il est aussi très sollicité pour des monuments funéraires.
De retour en France en 1740, il parvient malgré les intrigues à faire reconnaître l’éminence de son talent. Il exécute le mausolée de Longuet de Gergy, curé de Saint-Sulpice, dont il sculpte aussi les grands reliefs du porche. Surtout, il crée avec Coustou le décor des hôtels de la place Louis XV (de la Concorde), où le monarque traduit les aspirations du temps en matière d’urbanisme. Inspiré par son expérience romaine, il fonde en France un nouveau style où la rigueur classique équilibre la profusion du baroque.