Maurice Druon commence la publication de son cycle Les rois maudits

Après la publication de la trilogie de La fin des hommes dont le premier volume, intitulé Les grandes familles, avait reçu le Prix Goncourt en 1948, Maurice Druon décida de renoncer à traiter de personnages contemporains et de se lancer dans l’écriture d’un grand cycle romanesque inspiré par l’histoire des derniers Capétiens directs.
Publiés de 1955 à 1960, les six volumes formant la série des Rois maudits attirèrent un grand nombre de lecteurs et remirent à la mode un genre littéraire illustré au XIXe siècle par Alexandre Dumas et Victor Hugo, le roman historique. L’évocation des vies de Philippe IV le Bel et de ses fils sert de trame à cet ensemble romanesque, plein d’intrigues et de conflits publics et privés. La construction littéraire en est très élaborée et le style parfaitement adapté pour restituer la singularité des nombreux personnages qui ont marqué cette période troublée de l’histoire de France.
La publication en format de poche ainsi qu’une adaptation très réussie pour la télévision ont permis aux Rois maudits d’être l’un des plus grands succès littéraires de la seconde moitié du XXe siècle en France.