Le roi de Rome

Paris, 20 mars 1811 - Vienne (Autriche), 22 juillet 1832

Le 20 mars 1811, les Parisiens sont réveillés par cent un coups de canon tirés des Invalides. Le fils de l’empereur Napoléon, Napoléon François Charles Joseph est né. Il sera le roi de Rome, ville qui, dans l’esprit de son père, était la deuxième de l’Empire.

La naissance d’un héritier était attendue par Napoléon comme la clé de voûte des institutions qu’il avait bâties à partir de 1804 : une monarchie impériale.

Mais son épouse Joséphine ne parvenait pas à lui apporter cet enfant. Après bien des hésitations Napoléon se résolut à répudier celle qui avait été la bonne étoile de sa prodigieuse carrière.

Après avoir d’abord porté son choix sur la sœur cadette de l’empereur de Russie, il s’est décidé pour Marie-Louise, la fille de François Ier d’Autriche. L’ancien général de la République était ainsi devenu le mari de la petite-nièce de la reine de France, Marie-Antoinette. Il parlera désormais de son oncle, le roi !

Napoléon fut un père attendri, affable et patient, prenant plaisir à jouer avec son fils pendant les instants de liberté que lui laisse le gouvernement de la France.

L’enfant vient d’avoir trois ans quand il voit son père pour la -dernière fois, aux Tuileries, le 24 janvier 1814. Le 4 avril 1814, Napoléon acculé par la défaite, rédige un acte d’abdication réservant les droits de son fils. Mais, dès le 6 avril, il doit renoncer à la couronne pour lui et sa descendance. Aussi, le règne du roi de Rome, Napoléon II, dura-t-il deux jours. L’un des plus courts des monarques français ! Il y eut même une nouvelle tentative après la bataille de Waterloo et la deuxième abdication de 1815. La création d’une nouvelle monarchie se révélait impossible. C’était le glas de l’Empire.

Après la première abdication, l’impératrice Marie-Louise se réfugia avec son fils chez son père, l’empereur François Ier à Vienne, où l’enfant vivra désormais.

L’éducation du fils de Napoléon sera dès lors assurée par son grand-père maternel. En juillet 1818, il sera fait duc de Reichstadt. On gardera l’image d’un jeune homme bien élevé et romantique. Il mourra de tuberculose, sans alliance ni postérité, à l’âge de 21 ans, le 22 juillet 1832 à Vienne, où il reposera dans la crypte des Capucins auprès des archiducs d’Autriche.

Le 15 décembre 1940, ses cendres seront transférées aux Invalides, cent ans jour pour jour après le glorieux transfert des cendres de Napoléon Ier, sur les ordres d’un Adolf Hitler qui pensait ainsi plaire à l’opinion publique française. Le transfert se fit dans le froid et dans l’indifférence générale.

Le destin de l’Aiglon – surnom que donne Victor Hugo en 1852 au duc de Reichstadt – sera popularisé en France par la pièce L’Aiglon d’Edmond Rostand, rôle créé en 1900 par la grande tragédienne Sarah Bernhardt.

 

Charles Napoléon


Programme des manifestations

Edition - Philatélie

Enfance impériale - Le Roi de Rome, fils de Napoléon sous la direction de Christophe Beyeler et Vincent Cochet
Catalogue de l'exposition au Château de Fontainebleau. Editions FATON et Château de Fontainebleau, février 2011
168 pages, 250 illustrations

 

Le roi de Rome de Gilbert Martineau. Préface de Jean Tulard.
Editions France Empire, avril 2011

 

La poste de la Principauté de Monaco a émis un timbre commémorant le bicentenaire de la naissance du roi de Rome, fils de l’empereur Napoléon I et de l’impératrice Marie Louise
Dessin : Cyril de la Patelliere, Gravure : Claude Jumelet. Valeur faciale : 1,00 €

Manifestations

Ile-de-France

12 mars 2011 – 18h
Conférence : Henri Clouzeau, président des Amis de Meudon, évoquera la jeunesse du roi de Rome et les projets de Napoléon Ier pour le domaine de Meudon
Son intervention sera suivie d’une conférence sur ‘‘ Napoléon par les peintres ’’, illustrée de diapositives, par David Chanteranne, historien spécialiste de la période napoléonienne et auteur d’un ouvrage sur le sujet
Lieu : Salle de conférences du Potager du Dauphin, 15 rue de Porto Riche – 92190 Meudon

 

13 mars 2011 de 11h à 16h
Évocation historique en costumes sur la terrasse de l'Observatoire
Petit bivouac reconstitué de la garde du Prince impérial (figurants en costumes), avec salves d'honneur à la poudre noire, tir au canon et animations à caractère familial
Lieu : Terrasse de l’Observatoire, Place Janssen – 92190 Meudon

 

du 28 février au 23 mai 2011
Exposition : Enfance impériale - Le Roi de Rome, fils de Napoléon
L’exposition met en lumière les premières années du futur et éphémère Napoléon II (du 4 au 6 avril 1814 et du 22 juin au 7 juillet 1815), l’Aiglon popularisé par Edmond Rostand
Cette exposition Enfance impériale retrace les années françaises (1811-1814) du roi de Rome, à travers les vêtements, les jouets et les berceaux qui ont entouré son quotidien, et évoque les éblouissantes manifestations de la Cour impériale en son honneur : les préparatifs orchestrés par la maison des Enfants de France pour accueillir l’héritier dans les palais impériaux, la célébration en grande pompe de la naissance et du baptême, les mises en scène iconographiques et le discours politique annonçant la venue d’un nouvel âge d’or
Lieu : Château de Fontainebleau -  77300 Fontainebleau
tél. : 01 60 71 50 70 / fax : 01 60 71 50 71
Mél : resa.chateau-de-fontainebleau@culture.gouv.fr
Informations complémentaires

Associations

Souvenir Napoléonien
82 rue de Monceau - 75008 Paris
Courriel : contact@souvenirnapoleonien.org

 

Fondation Napoléon
148 boulevard Haussmann - 75008 Paris

 

Les Amis du Patrimoine Napoléonien

.