Paul de Chomedey de Maisonneuve

Neuville-sur-Vanne (Aube), 15 février 1612 - Paris, 9 septembre 1676

Paul de Chomedey de Maisonneuve* est, avec Jeanne Mance (16081673), une figure emblématique de la fondation de Ville-Marie (Montréal) et de la période missionnaire de la Nouvelle-France.

 

Sa vie est mal connue. Fils de Louis de Chomedey, gentilhomme champenois, et destiné au métier des armes, il aurait combattu dès l’âge de treize ans, mais rien n’a été retrouvé témoignant de son expérience militaire. En 1640, par l’entremise d’un jésuite, il se joint à une société pieuse, la Société de Notre-Dame de Montréal pour la conversion des sauvages de Nouvelle-France, liée à la Compagnie du Saint-Sacrement, et devenue propriétaire de la seigneurie de l’Île de Montréal. Recruté pour ses qualités de dévot et de chef, il prend la tête de l’expédition qui s’embarque à La Rochelle en 1641. Ce projet de mission, où cohabiteraient Français pieux et Amérindiens convertis, avec l’objectif de créer un nouveau peuple de Dieu, connaît un début de réalisation, mais ne résiste pas à l’indifférence des Amérindiens, à l’improvisation des promoteurs, à l’insuffisance des capitaux et à l’essor du commerce des fourrures.

 

Après un hiver à Québec pour se préparer, Chomedey, ses associés et ses engagés débarquent sur l’île de Montréal en 1642 et installent leur campement, vite entouré d’une palissade. La conjoncture politique est défavorable car, durant la première moitié du siècle, l’équilibre est rompu par la poussée des Iroquois qui bousculent les Hurons, alliés des Français. L’île est un no man’s land où circulent Hurons, Algonquins et Iroquois. Le petit groupe – une quarantaine – entreprend de défricher et de construire un fort et un hôpital. Les sorties sont périlleuses et plusieurs sont tués par les Iroquois. Le projet initial de créer un vaste domaine, qui accueillerait les Amérindiens, est abandonné en faveur d’une politique de concessions de lots urbains aux colons français. Chomedey met le poste en état de défense, gère la seigneurie, rend la justice, assume le commandement militaire, en plus de susciter des activités pieuses. L’avenir est menacé par le manque de colons et Chomedey retourne en France en 1651 pour lever une recrue. En 1653, 95 personnes arrivent, ce qui donne un second souffle et, en parallèle, la traite des fourrures se développe et infléchit la vie du poste. La fin des années 1650 est marquée par l’échec du projet mystique et finalement, en 1663, la seigneurie de Montréal est cédée aux sulpiciens. Louis XIV impose l’administration royale à toute la colonie et Chomedey part pour Paris en 1665, à l’incitation du lieutenant général. Il renonce à son titre de gouverneur de l’île en 1669, en échange d’une pension des sulpiciens. Demeuré célibataire, il vit modestement avec un domestique dans un immeuble appartenant aux Pères de la doctrine chrétienne et y meurt le 9 septembre 1676.

 

Chomedey de Maisonneuve a été alternativement louangé comme dévot, aussi courageux que vertueux et désintéressé, et critiqué pour son administration brouillonne et certaines erreurs militaires. Néanmoins, il a fondé une ville qui compte à son départ quelque 600 personnes et qui se développera, non pas comme une cité religieuse, mais comme le pivot du commerce des fourrures. Son œuvre témoigne de la vigueur de la réforme catholique.

 

Jean-Claude Robert
université du Québec à Montréal

 

* Cf. Célébrations nationales 1992, p.64 ; 2008 ; 2009


Programme des manifestations

Manifestations

France
Champagne-Ardennes

6 janvier 2012
Cérémonie de vœux et dévoilement du programme 2012
Lieu : 10190 Neuville-sur-Vanne

 

15 février 2012
Journée du 400ème (défilé, dépôt de gerbes, dévoilement de plaques, discours, vin d'honneur, feux d'artifice, banquet)
Lieu : 10190 Neuville-sur-Vanne

 

16 mars 2012
Vernissage de l'exposition « Chomedey de Maisonneuve »
Lieu : 10190 Estissac
Itinérance de l'exposition: Pays Othe-Armance, Montréal, Paris, la Rochelle, la Flèche, Troyes et Tourouvre

 

24 mars 2012
Inauguration du circuit « Sur les pas de Paul de Chomedey »
Lieu : 10190 Neuville-sur-Vanne

 

20 avril 2012
Colloque avec historiens et universitaires français et québécois
Lieu : 10000 Troyes

 

27 mai 2012
Cérémonie avec Tambours et Cuivres de la Nouvelle France (défilé, dépôt de gerbes, discours, vin d'honneur)
Lieu : 10190 Neuville-sur-Vanne

 

15 juin 2012
Séance délocalisée de la Sté Académique de l'Aube à Neuville-sur-Vanne
Lieu : 10190 Neuville-sur-Vanne

 

juillet 2012
Festival en Othe avec des artistes Québécois

 

août 2012
Voyage au Canada

 

septembre 2012
Accueil de la Sté Historique de Montréal, accompagnement du groupe durant leur séjour en France

 

Octobre 2012
Nuits de Champagne avec des artistes Québécois

 

17 novembre 2012
Conférence et soirée festive pour la clôture de l'année Maisonneuve
Lieu : (à définir)

Etranger
Canada

11 février 2012
Conférence : le 400e anniversaire de la naissance de Maisonneuve, fondateur de Montréal
Lieu : Société historique de Montréal, 462 place Jacques-Cartier - Montréal (Québec)
H2Y 3B3
Téléphone : (514) 878-9008
Télécopieur : (514) 878-9008
Informations complémentaires

Médias-Com - Filmographie - Archives et documentation

Sites internet :

Célébration nationale pour Chomedey de Maisonneuve (Aube)

La Société historique de Montréal

Institutions culturelles

Château Ramezay - Musée et site historique de Montréal
280 rue Notre-Dame Est - Montréal (Québec) H2Y 1C5 Canada
téléphone : 514 861-3708 ; télécopieur : 514 861-8317

Associations

Comité Chomedey de Maisonneuve
Centre culturel Maisonneuve - 10190 Neuville-sur-Vanne
tél./fax : 03 25 40 68 33 ou 06 85 56 02 67
courriel : comite.maisonneuve@wanadoo.fr