Charles Trenet

Narbonne (Aude), 18 mai 1913 Créteil (Val-de-Marne), 19 février 2001
None

25 mars 1938 à l’A.B.C. En lever de rideau du récital de Lys Gauty, Charles Trenet a signé un contrat pour trois chansons. Le public ne le laisse pas partir. C’est un triomphe. En une soirée, il démode deux générations de vedettes, sonne le renouveau de la chanson française et rallie à sa fantaisie toute la jeunesse du pays.

 

Soixante et un ans plus tard. Novembre 1999, salle Pleyel. Renversé bois de Vincennes, au cours de son footing quotidien, par un cycliste trop pressé, Trenet doit chanter assis devant 2 300 personnes.

 

Pendant plus de soixante ans, il aura enchanté ses contemporains. Il a survécu à toutes les modes pour gagner l’éternité promise à ceux qui savent être populaires en restant simples. Simple, Trenet ne fut pourtant pas simpliste. Il fut léger mais profond et joyeux parce que courtois. Mais qu’on ne s’y trompe pas. De sa chanson Y’a d’la joie!, Cocteau disait qu’elle était un rappel à l’ordre. Trenet n’a jamais enseigné le bonheur, qui est une roulette, mais la joie, qui est une discipline. Quand le malheur frappe, c’est en soi qu’on trouve de quoi le combattre. Comment ? En étant joyeux. C’est facile ? Non. C’est simple ? Oui: “ Il suffit pour ça d’un peu d’imagination ”. Autrement dit : la vie intérieure doit suppléer aux chagrins de la vie extérieure. “ Quand je repeins le ciel, c’est pour qu’il soit bleu. Et de mes larmes je fais d’étranges colliers qu’on voit briller. ”

 

De ses chansons, on pourrait aisément composer un manuel du genre Comment Trenet peut changer votre vie. Car ce bon vivant fut avant tout un grand vivant : il aimait les maisons, les voitures, le sport et passer des heures à table avec ses amis. Il avait de la morale et de l'ordre jusque dans ses caprices. Il était également peintre et écrivain. Pour le remercier de son roman Un noir éblouissant, Paul Morand lui dédia un poème qui commençait ainsi : “ Je chante n’importe quoi parce que chanter c’est mon rêve ”.

 

Toute sa vie, Trenet a chanté ce qui lui chantait. Les anecdotes abondent de ces chansons nées en cinq minutes, écrites sur un coin de table ou dans un train (ce fut le cas pour La Mer, dictée à Albert Lasry, qui a pris la mélodie en note sur un rouleau de papier hygiénique). Don absolu, jaillissement perpétuel d’une inspiration qui, dès ses débuts, s’est située à un niveau qu’elle n’a jamais quitté.

 

Bien sûr, toutes les chansons ne se valent pas. On ne se risquera pas à comparer Que reste-t-il de nos amours ? au Gros Bill et La folle complainte à Où es-tu ma souris ? Ici, “ de purs chefs-d’œuvre ” ; là des rengaines qu’on sifflote à bicyclette. Mais toutes, chacune dans son style, sont magnifiquement faites. Voilà pourquoi on peut redire avec Brassens : “ Tout est bien chez Trenet. ”

 

Que reste-t-il de Charles Trenet ? À chacun de répondre. Dans la chanson, il n’a pas eu de devanciers ; il n’aura pas non plus d’héritiers, tant il a, toute sa vie, exhorté ses confrères à être naturels, sincères et singuliers.
À ses débuts, Cocteau parlait d’un “ feu de paille qui durera longtemps ”. Aujourd’hui, à la place qu’il a prise, on voit bien ce que Trenet est devenu : un soleil.

 

Stéphane Hoffmann


Programme des manifestations

Editions

Jean-Philippe Ségot, Charles Trenet à ciel ouvert
Éditions Fayard, avril 2013, 350 p.

Noël Balen, Charles Trenet
Éditions France-Empire, avril 2013

Charles Trenet pour les enfants : un jardin extraordinaire
Un livre et un CD avec 12 chansons interprétées par Jacques Haurogné et le Grand Orchestre du Splendid, illustrations Marie Dorléans
Éditions des Braques, 2013, 36 p.

Stéphane Ollivier, illustré par Lucie Durbiano, Charles Trenet (livre-CD)
Gallimard Jeunesse, collection « Découverte des musiciens », mars 2013, 24 p.

Nelson Monfort, Le roman de Charles Trénet
Éditions du Rocher, mars 2013, 300 p.

Le Cherche Midi prévoit de publier en mai l'intégrale des chansons de Trenet, "Y a d'la joie", un volume de 1200 pages

Programme des manifestations

France
Ile-de-France

du 12 avril au 30 juin 2013 - 13h à 19h, du mardi au samedi | nocturne jeudi jusqu'à 21h
Exposition : À l’occasion du Centenaire de la naissance de Charles Trenet, les villes de Paris et de Narbonne rendent hommage au « Fou chantant » avec cette exposition musicale
Le visiteur est invité à découvrir cette riche vie à travers « la route enchantée » du poète chantant, de Narbonne à Paris, en passant par New York et Hollywood. Près de 400 documents iconographiques, photographies, affiches, partitions, disques, manuscrits, etc… plus de 150 chansons  à l'écoute et des documents audiovisuels nourrissent l'exposition
Exposition coproduite par Paris bibliothèques et la Ville de Narbonne
Parrainée par Charles Aznavour,  l'exposition sera présentée cet été à Narbonne dans le cadre du Festival Trenet. La galerie des Bibliothèques éditent à cette occasion un catalogue, Trenet l'enchanteur, avec des textes de Jacques Pessis et Charles Aznavour
Lieu : Galerie des bibliothèques, 22 rue Malher - 75004 Paris

Languedoc-Roussillon

du 17 avril au 30 août 2013, du lundi au vendredi (sauf jours fériés) de 10h à 12h et de 14h à 17h
Exposition : « Joyeux anniversaire Monsieur Trenet ! »
A l'occasion du centenaire de la naissance de Charles Trenet, la Ville de Narbonne a proposé à l'artiste Gérard Garcia de se saisir des facéties, des enthousiasmes et de la poésie du « Fou chantant » pour créer une série de figurines en terre cuite, des dessins et tableaux en relief évoquant des chansons de Charles Trenet d'une façon humoristique et caricaturale
Elles sont complétées par les réalisations des élèves de CE2-CM1 de l'école Gaston- Bonheur et des CE2 de l'école Anatole-France. Les deux classes ont travaillé en classe avec la collaboration de Gérard Garcia à la création d'une œuvre collégiale inspirée des chansons de Charles Trenet, après avoir visité sa maison natale
Entrée libre
Lieu : salle Lykia, mairie annexe de Narbonne-Plage, Avenue du Théâtre - 11100 Narbonne
Renseignements au 04 68 90 30 65 ou sur www.narbonne.fr

 

Dimanche 19 mai 2013 à 13h
Hommage à Charles Trenet
Repas/Concert à la Nautique
Avec le groupe des « Noticarts »
Lieu : Club House de la Société Nautique de Narbonne (au bord de l’étang de Bages)- 11100 Narbonne
tél. : 06 21 46 75 81

 

du 20 juillet au 20 octobre 2013 - Tous les jours de 10h à 18h, du 1er au 20 octobre de 10h à 12h et de 14h à 17h. Fermé le mardi
Visite commentée de l’exposition le vendredi à 16h

Exposition : À l’occasion du Centenaire de la naissance de Charles Trenet, les villes de Paris et de Narbonne rendent hommage au « Fou chantant » avec cette exposition musicale
Le visiteur est invité à découvrir cette riche vie à travers « la route enchantée » du poète chantant, de Narbonne à Paris, en passant par New York et Hollywood. Près de 400 documents iconographiques, photographies, affiches, partitions, disques, manuscrits, etc… plus de 150 chansons  à l'écoute et des documents audiovisuels nourrissent l'exposition
Exposition coproduite par Paris bibliothèques et la Ville de Narbonne
Parrainée par Charles Aznavour,  l'exposition sera présentée cet été à Narbonne dans le cadre du Festival Trenet. La galerie des Bibliothèques éditent à cette occasion un catalogue, Trenet l'enchanteur, avec des textes de Jacques Pessis et Charles Aznavour
Lieu : Salle des Consuls, Palais des Archevêques - 11100 Narbonne
Informations complémentaires

 

du mardi 20 août 2013 au samedi 24 août 2013
Festival Trenet : «Le Fou Cent Ans»
Programme détaillé
Lieu :     Le Théâtre Scène nationale, 2 Avenue Maître Hubert Mouly - 11100 Narbonne
tél. : 04 68 90 90 00

Médias-Com - Filmographie - Archives et Documentation

. Sites internet :

Portail des amis de Charles Trenet

Institutions culturelles

Maison natale de Charles Trenet (« Maisons des Illustres » label du ministère de la Culture et de la Communication)
13 avenue Charles Trenet - 11100 Narbonne
tél. : 04 68 58 19 13
courriel : culture@mairie-narbonne.fr