Début de la construction de l’hôtel d’Évreux

1718

Sous la régence de Philippe d’Orléans, Claude Mollet, contrôleur des Bâtiments du roi, réalisa à la demande d’Henri Louis de La Tour-d’Auvergne, comte d’Évreux (1775-1753), un hôtel digne de son rang et illustrant sa spectaculaire ascension politique. 

L’hôtel, plus connu quelques décennies plus tard sous le nom de palais de l’Élysée, a été édifié dans le faubourg du Roule sur un ancien terrain maraîcher acquis par l’intermédiaire de John Law. Il était, selon l’usage, situé entre cour et jardin avec un étage sur rez-de-chaussée surélevé et un premier étage mansardé. La façade sur cour ornée d’un avant-corps central comporte deux avant-corps formant pavillons aux extrémités. Une annexe donnant sur le jardin compléta rapidement cet ensemble rigoureux par de petits appartements plus intimes et confortables.

Une parcelle en demi-lune vint prolonger le jardin jusqu’au Grand-Cours, l’artère nouvelle que Colbert imagina pour structurer l’évolution de Paris vers l’ouest en prolongeant l’axe des Tuileries. Cette voie bordée d’ormes conçue par Le Nôtre fut rapidement un lieu de promenade prisé des Parisiens, assurant aux demeures qui le bordaient une visibilité à la hauteur du prestige de leurs nouveaux propriétaires.

Évelyne Van den Neste,

archiviste paléographe