Création du service de comptes courants et de chèques postaux

8 janvier 1918

Rejeté depuis 1901 par les parlementaires craignant la naissance d’une banque d’État qui interférerait avec les banques privées dont le lobby était puissant, le chèque postal s’impose par nécessité (...)

La suite de l'article est disponible dans Le Livre des Commémorations nationales 2018 édité par les Éditions du patrimoine.