Référence externe : L'ancienne abbaye de Saint-Menoux

Le nom de l'abbaye est lié à l'histoire de saint Menou. Né en Irlande au VIe siècle, Menou traverse la Manche depuis la Grande-Bretagne. Il rencontre au cours de son voyage l'évêque saint Corentin qui l'aurait baptisé. A la mort de Menou, ses reliques sont transportées sur le site actuel de l'église où est fondé un monastère d'hommes. L'abbaye, devenue abbaye bénédictine de femmes vers l'an mil, connaît par la suite des siècles fastes. Son style évolue avec le temps.

Déjà sur le déclin à la fin XVIIIe siècle, l'abbaye est en partie détruite à la Révolution. Seuls les bâtiments utiles à la communauté restent debout, tels ceux à usage agricole, ou encore l'église qui sert de lieu de réunion.