Document d'archives : Robert Nicolas déclare que le prétendu bail et la prétendue vente qui précèdent, constituent seulement un expédient pour mettre...

Titre :

Robert Nicolas déclare que le prétendu bail et la prétendue vente qui précèdent, constituent seulement un expédient pour mettre les biens de Bertheline Alexandre à l'abri des poursuites des créanciers de son mari ; ils ont seulement fait la convention suivante : Robert Nicolas aura le logis gratuit dans la maison du pont d'Antony, il exploitera la maréchalerie de compte à-demi avec Bertheline Alexandre, chacun d'eux fournissant la moitié du fer et du charbon, acquittant la moitié des gages des serviteurs et la moitié de leurs frais de nourriture, s'attribuant la moitié des bénéfices, mais se nourrissant 'separement, à par soy' ; [Suite de la description dans les informations complémentaires]

Contenu :

Informations complémentaires :
dans le cas où Christophe Gautier reviendrait et ne voudrait pas continuer cet arrangement, il serait simplement procédé au partage par moitié de la marchandise.
Origine de l'information :
Ernest Coyecque, Recueil d'actes notariés relatifs à l'histoire de Paris et de ses environs au XVIe siècle [étude XXXIII], t. I, 1498-1545 [3608 actes], Paris, 1905, p. 288, notice n° 1481 (instrument de recherche imprimé dématérialisé dont la version intégrale est accessible en ligne par la rubrique 'Autres instruments de recherche', voir contexte dans le Plan d’orientation général - Notaires de Paris, guides thématiques du Minutier).
2010-2012 Date de révision :
2009 Date de création de la notice :

Cote :

MC/ET/XXXIII/17
Archives nationales