Document d'archives : Titres : baptême, mariage, papiers militaires, carte d'électeur, extrait mortuaire 1750-1821 Placet du sieur de Valens au marquis...

Institution de conservation :

Archives départementales du Cantal

Titre :

Titres : baptême, mariage, papiers militaires, carte d'électeur, extrait mortuaire 1750-1821 Placet du sieur de Valens au marquis d'Anjony pour demander un emploi (s.d.) ; engagement de Pierre Ganilh, d'Allanche, dans les chevau-légers de la garde ordinaire du roi pour servir dans le régiment de Navarre cavalerie et infanterie (s.d.) Actes de naissance et contrats de mariage d'Iphigénie (née en 1778, mariée en 1813 avec Antoine Tyssandier d'Escous) et Madeleine (née en 1780, mariée en 1808 avec Barthélémy Salvage de Lamargé), filles de Claude-Louis ; photographies, billets de part et lettres de la famille de Lamargé Contrat du mariage de Gabriel Barthélémy Jean Antoine Salvaige de Lamargé, fils de feu Pierre Salvaige de Lamargé et de dame Françoise Claude de Mossié, avec Jeanne Marie Magdelaine de Lauthoin d'Anjony, fille de Claude Louis de Lauthoin d'Anjony et de dame Catherine Meallet de Fargues, en présence de Jean Baptiste Salvaige de Palemon, frère du marié. Passé devant Joseph Mayenobe, notaire à Tournemire (18 juillet 1808) La mariée reçoit en dot de ses parents 40 000 francs : 10 000 francs ont été payés par Jean André de Léotoing d'Anjony, frère de la mariée, à Antoine de Lamargé, sieur de Palmont (provenant de la vente consentie par Jean André à Four, médecin à Aurillac) ; 10 000 francs seront payés dans un délai d'un an par les parents de la mariée au marié ; 20 000 francs seront payables après le décès du père et de la mère de la mariée, par tranche annuelle de 4 000 francs. Les Léotoing se réservent le droit de réversion en cas de prédécès de leur fille. M. de Palmon hypothèque sur son domaine de Fumel les 10 000 francs qu'il reconnaît avoir reçus ; il institue son frère Lamargé héritier de la moitié de ses biens ; en " avancement de son institution ", il loge et nourrit les nouveaux mariés à Palmont. S'il meurt avant son frère, il lui laisse la "jouissance de la moitié de son enclos et réserve de Fontanges". Si la mariée survit au marié, son beau-frère lui assure la jouissance des mêmes biens, auxquels il ajoute une pension annuelle et viagère de 2 000 francs et, si la veuve ne souhaite pas habiter Fontanges, la somme annuelle de 300 francs. Enfin le futur époux donne à la mariée 6 000 francs. Le 20 septembre 1809, le marié donne quittance à son frère de la somme de 10 000 promise au contrat passé le 18 juillet 1808. Le contrat du mariage de Jean Marie Antoine Tyssandier, maire de Salers, avec Marie Iphigénie de Léotoing d'Anjony, passé le 19 janvier 1813 devant le même notaire, stipule une dot équivalente de 40 000 francs. 1778-[fin XIXe siècle] Emigration de Claude-Louis : textes législatifs et règlementaires (1792-1804) ; passeport de Philippe comte Welsberg Raitenau (1801) ; certificat de résidence à Lyon (1801) ; radiation de la liste des émigrés (1803) ; dettes contractées en Suisse (1794-1829) 1792-1829 Correspondance passive 1772-1787 Lettres reçues des Calonne du Cambon ; transaction passée grâce à la médiation de l'évêque de Saint-Flour 1777-1782 et s.d.

Identifiant de l'unité documentaire :

ANJONY 56

Versions numérisées :

Inventaire d'archives :