Document d'archives : Notes et documents sur quelques paroisses et communes du Cantal et sur Paris, notamment dans ses rapports avec le Cantal

Institution de conservation :

Archives départementales du Cantal

Contenu :

Présentation du contenu
1-2. Boisset ; Notes de Durif (de 1876) relatives à la prévôté de Boisset
3-16. Carlat ; 3-5. Le château ; 3. "Le château de la reine Margot" (Article du "Journal du Cantal", 16 Juillet 1911, p. 2). Bref historique et bibliographie, dans laquelle II est fait mention de chroniques du Carladez rédigées par deux magistrats du siège de Vic, Froquières et Sistrières, et demeurées manuscrites ; 4. "Une amazone auvergnate". Destruction du château de Carlat (Feuilleton de "La Haute-Auvergne, journal des arrondissements de Saint-Flour et de Murat" ; 6e année, 23 Mai 1846. Signé "P. de C") ; 5. "Démolition du château de Carlat, 1603" (Extrait copié de l'"Histoire d'Auvergne" de Teillard, originaire de Murat, curé de Virargues) ; 6. Cayrols dépendance de la vicomté de Carlat de 1265 à 1789 (Notes d'Ernest Delmas) ; 7-9. Trois pièces de procédure (manuscrites) pour Antoine Delmas (XVIIème siècle ?) ; 10-11. Notes sur quelques prêtres de Carlat de 1781 à 1815 ; 12-13. Notes sur le rocher de Carlat de l'An IV à 1816. Le rocher, qui appartenait à Honoré Grimaldi, émigré, fut vendu comme bien national à Jean-Joseph Laribe, de Carlat, ex-assesseur du lieutenant criminel à Aurillac, en vertu de la loi du 28 Ventôse An IV. Il appartient (1816) à Jacques Lintilhac, neveu de Laribe, héritier de cette famille, par arrangement du 2 Mars 1815 (Note de Lakairie, p. 12) ; 14-15. Renseignements sur des biens immeubles situés à Puybasset, dépendant de la succession de Marie Clermont (1890 et 1896, 2 pièces) ; 16. Iconographie : tasse en argent aux armes d'Honoré II, prince de Monaco, comte de Carladez (1645)
17. Champs ; Brève analyse d'un ouvrage de 90 pages + des appendices, paru vers 1902, intitulé "Lettres à un confrère sur l'état ancien et actuel de la paroisse de Champs"
18-90. Falgoux (Le) ; 18-66. Notice historique, extraite d'une monographie manuscrite inédite (Copie, 2 cahiers, s.d.) ; 18-23. Jusqu'au XIe siècle ; 24-25. Notes généalogiques sur la famille de Neyrestang de 1095 a 1881 ; 27-30. Sur les seigneurs d'Apchon de 1250 au début de la guerre de Cent ans ; 32-33. Adhésion des consuls et habitants du Falgoux aux fortifications de Salers, en 1428 ; 34-35. L'exercice de la justice au Falgoux sous l'Ancien régime ; 36-38. Usages ; 37-39. Les redevances au seigneur ; 40-41. Doléances des paysans aux États d'Orléans, en 1560 ; 42-46. Le seigneur Claude d'Apchon condamné aux Grands Jours de Clermont (30 Janvier 1666) ; 46-58. Ses prétentions sur les bois et communaux du Falgoux ; 52-58. Seconde condamnation du seigneur d'Apchon (Paris, Août-Septembre 1685 ; Arch. Nationales) ; 58-66. Autres traces des habitants du Falgoux au XVIIème siècle, provenant d'empiétements des paroisses voisines ; 67-90. Les impôts sous l'Ancien régime ; les États généraux de 1789 ; la Révolution (1 cahier manuscrit) : 67-82. Rôle de quelques impôts des habitants du Falgoux pour l'année 1746 ; 83-84. Remarques y relatives ; 85-86. Les divers impôts sous l'Ancien régime et la classe des contribuables qui les payait ; 86-87. La Haute-Auvergne et les États généraux de 1789 ; 87-90. Sur la Révolution dans le Cantal ; 89. Liste des prêtres qui se réfugièrent dans les bois du Falgoux
91. Marmanhac ; Bulle du pape Jules III, de 1554, accordant une Indulgence de 100 jours à perpétuité pour la chapelle de Roquenatou (Copie)
92-97. Mauriac ; Deux feuilletons de la "Croix cantalienne" (Janvier-Février 1897) ; 92-92 bis. "Une vieille madone : Notre-Dame des Miracles, à Mauriac. Étude lue à la Société archéologique". Par le chanoine Henry Calhiat ; 92. Étude archéologique ; 93-97. "Les chapelles disparues de l'église de Mauriac. A propos des dernières réparations (en 1896) ". Par le chanoine Chabau
98-99. Montboudif ; Arrêté préfectoral portant fixation des distances qui séparent la nouvelle commune de Montboudif de chacun de ses chefs-lieux judiciaires (28 Août 1865) et lettre d'envoi
100. Moussages ; "Notes historiques et économiques sur la commune de Moussages", par A. Rolland. Extrait de la "Revue de la Haute-Auvergne" (Aurillac, impr. Bancharel, 1910, 16 pages) ; Redevances au seigneur sous l'Ancien régime (p. 9-10) ; Prix de différentes denrées et marchandises avant 1350 (p. 11), en 1532 (p. 13), en 1585 (p. 14) ; Prix de la main-d'oeuvre en 1530 (p. 12)
101-103. Murat ; 101. "Édit du Roi portant création de trois maîtrises des Eaux et Forêts en la province d'Auvergne" (dont une à Murat), 1728 (A Paris, de 1'Impr. Royale, 1729, 4 pages) ; 102. Murat chef-lieu de district (Article de 1'"Avenir du Cantal" du 23 Janvier 1887, signé "A.B.", 10e partie d'une étude intitulée "Murat sous-préfecture"). Cet article contient, notamment, des extraits d'un mémoire de Dubois de Niermont à l'Assemblée nationale exposant la nécessité de la création, en Haute-Auvergne, d'un 4e district et les motifs de son établissement, non à Allanche, mais à Murat ; 103. "Les fêtes de Jeanne d'Arc à Murat (en 1909) ". (Article du "Courrier de Bayonne", 2 Août 1909, p. 2, 20 lignes). Ces fêtes donnèrent lieu à "de violentes manifestations, provoquées par l'attitude de M. Peschaud, maire de Murat. Non content d'avoir interdit la procession, M. Peschaud... Avait réquisitionné 50 gendarmes pour assurer l'exécution de son arrêté". Ils "chargèrent brutalement" : il y eut plusieurs blessés
104-117. Saint-Flour ; 104-108. Pièces imprimées ; 104. "Déclaration du Roi qui transfère la maîtrise des Eaux et Forêts, créée pour la ville de Murat, en la ville de Saint-Flour" ; 11 Mars 1732 (3 pages) ; 105. "Arrêt du Conseil d'État du Roi qui fait défense au sieur évêque de Saint-Flour et à ses successeurs de percevoir des droits de péage dans la ville et faubourgs de Saint-Flour, et déclare qu'il n'a point été statué sur les droits de foires et de marchés. Du 15 Février 1745" (2 pages) ; 106. Sentence du bailliage de Saint-Flour et arrêt du Parlement relatifs à des abus dans l'administration de la justice commis par les officiers des seigneurs hauts justiciers du ressort du bailliage (1778, 8 pages) ; 107. "Arrêt de la Cour du Parlement qui fait défense de tenir aucune foire ni marché, ni aucune assemblée, les jours de dimanches et de fêtes annuelles et solennelles, dans la ville de Langeac et dans les paroisses et bourgs situés dans l'étendue du ressort du bailliage de Saint-Flour ; fait pareillement défense aux cabaretiers et aubergistes de donner à boire les dimanches et fêtes pendant le temps du service divin, ni en tout temps après 8 heures du soir en hiver et après 10 heures du soir en été, le tout sous les peines portées par ledit arrêt" (13 Juillet 1779, 4 pages) ; 108. "Arrêt de la Cour de Parlement portant règlement pour les fonctions des officiers du bailliage de Saint-Flour" (6 Septembre 1781, 16 pages) ; 109-110. Liste du personnel des administrations civile, judiciaire et financière de Saint-Flour, de 1788 à 1790 (2 pièces manuscrites) ; 111. Arrêté de Châtonneuf-Randon ordonnant le blocus de Saint-Flour (Mende, 19 Frimaire An II ; 3 pages manuscrites, signature autographe, cachet de cire rouge du représentant du peuple) : 112-113. Liste (manuscrite), des avocats de Saint-Flour (1869-1871, mention des dates d'inscription à l'ordre) ; 114-115. Révocation de Boudet de ses fonctions de procureur de la République à Saint-Flour : article du journal "La Haute-Auvergne" du 15 Octobre 1870, suivi de la reproduction d'une lettre de Boudet du 14 (Copies) ; 116. "Hymne au pays natal", poème de Lebard E'Simonys (1896, coupure de journal) ; 117. Rapport de l'archiviste-bibliothécaire municipal de Saint-Flour sur le contenu de l'inventaire des archives de 1790 à 1830 (1910, 3 pages dactylographiées)
118-128. Salers ; 118. Délibération du corps commun de la ville de Salers, du 28 Novembre 1784, tendant à l'établissement de 4 nouvelles foires (sur lesquelles une seule fut accordée par ordonnance royale du 20 Septembre 1785, celle du 14 Mai) : liste des membres présents (copie) ; 119-122. Milice de Salers (1789) ; 119. Délibération de la ville de Salers portant établissement d'une milice bourgeoise en la ville et nomination des officiers (27 Juillet, copie) ; 120-122. Nomination et démission du major, Mabru (28-29 Juillet, copies) ; 123-128. Enquête de la ville de Salers sur l'existence, dans la région, de brigands signalés par les villes de Pleaux, Mauriac et Argentat (1er-5 Août 1789) ; 123. Délibération de la ville de Salers portant députation à Pleaux de Mabru, chevalier de l'ordre du Roi et ancien major, Salvage d'Auzet, avocat en Parlement, et Lacoste de Montjoly (1er Août, pièce originale, cachet de cire rouge du bailliage) ; 124. Procès-verbal de la députation (3 Août, copie, 12 pages) ; 125. Lettre de la députation au commandant de la milice bourgeoise de Pleaux, de Fumel (Salers, 3 Août, copie) ; 126. Réponse de Fumel (Pleaux, 3 Août, pièce originale) ; 127. Lettre de remerciements des députés de Salers pour la réception qui leur a été faite à Pleaux (Salers, 3 Août, copie) ; 128. Lettre des officiers municipaux de Pleaux aux députés de Salers (Pleaux, 5 Août, pièce originale). "Ce jour (celui de la réception des députés), le plus beau de notre vie, sera toujours présent à notre mémoire..."
129-131. Vic (3 pièces manuscrites) 129. Notes pour servir à une histoire de Vic ; 130-131. Notes sur l'ermitage de Saint-Curiat et sur l'ermite Pierre Delcamp, de 1790 à 1814
132-146. Paris (pièces imprimées) ; 132. "Les bals-musette" (Article du "Petit Journal". 29 Février 1887, coupure). "La question des bals-musette mérite qu'on l'étudie, car elle intéresse tous les Auvergnats qui sont établis à Paris, et leur nombre n'est pas inférieur à cent mille..." ; 133. "L'Auvergnat de Paris. Journal des émigrants du Centre, paraissant le dimanche". 9e année, n° 18 - 4 Mai 1890 ; "Le crédit à l'agriculture", par Richard (du Cantal) (p. 1, sur 3 colonnes). Après avoir rappelé les idées des assemblées de la 1ère et de la 2e République au point de vue de l'enseignement agricole et l'établissement dans le Cantal, conformément à la loi du 3 Octobre 1848, de trois écoles d'agriculture, qui malheureusement ne survécurent pas au 2 Décembre, Richard écrit : "Le gouvernement m'a délégué pour aller examiner, en France et à l'étranger, la situation de l'instruction agricole. J'ai toujours trouvé que partout où cette instruction existe, le crédit agricole fonctionne convenablement ; mais il souffre là où cette instruction n'existe pas..." ; 134-135. "La soupe aux choux, union artistique et littéraire d'Auvergne" (à Paris) ; 134. Banquet du 9 Juillet 1891 : invitation, suivie du menu ; 135. Dîner du 18 Novembre 1893, offert à Charles Dupuy (Cf. Dossier 257, pièce 7), président du Conseil, et aux nouveaux élus d'Auvergne et du Velay : programme musical (Coupure de la "Croix du Cantal") ; 136. Revue du 14 Juillet 1891 au champ de courses de Longchamp : carte d'entrée dans l'enceinte réservée à la présidence de la République ; 137. Plan de Paris (dépl. In-f°) des magasins du Bon Marché avec 4 illustrations : vue générale des magasins, entrée rue de Sèvres, entrée rue du Bac, écuries (1893) ; 138. Prospectus illustré de "Paris", premier volume d'un ouvrage intitulé "Le Beau pays de France" (1899, 4 pages) ; 139-142. Plans de 4 arrondissements (vers 1900) ; 139. 5e (Panthéon) ; 140. 6e (Luxembourg) ; l41. 9e (Opéra) ; 142. 10e (Enclos-St-Laurent) ; 143. Permis de visiter l'obélisque de la place de la Concorde (s.d.) ; 144. Carte de coiffeur (illustrée, s.d.) ; 145-146. Spécimens d'antotypie sur cuivre et de photocollographie des ateliers Longuet (s.d.).

Identifiant de l'unité documentaire :

27 J 247

Inventaire d'archives :

    • Notes et documents sur quelques paroisses et communes du Cantal et sur Paris, notamment dans ses rapports avec le Cantal