Document d'archives : Prieuré de Chambezon (suite).

Contenu :

Présentation du contenu
1-2. Accord entre l'abbaye de La Chaise-Dieu et Jacques de Chalus, sgr. de Mauriat, par lequel ce dernier reconnaît le droit de dîme de l'abbaye de La Chaise-Dieu sur Graveyras et autres terroirs du mandement de la justice de Mauriat (5 juin 1481). – 3. Les habitants de Chambezon reconnaissent les droits de dîme de l'abbaye de La Chaise-Dieu sur tous les héritages enclavés dans leur paroisse (8 septembre 1505). – 4-5. Traité par lequel l'abbaye de La Chaise-Dieu s'oblige à servir annuellement à Gabriel Imbert, curé de Chambezon, une rente de 4 setiers de seigle, 30 setiers de froment et 40 pots de vin pour sa portion congrue, sous condition pour le curé d'acquitter toutes les charges du culte et notamment les réparations de l'église (3 mars 1510, n. st.). – 6-7. Transaction entre Anne de Badeffoilh, curé de Mauriat, et l'abbaye de La Chaise-Dieu, par laquelle les parties conviennent de faire planter des limites entre les paroisses de Mauriat et de Chambezon pour la perception de la dîme, l'abbaye abandonnant ses prétentions sur celle de la paroisse de Chambezon (16 juin 1511). – 8-10. Constructions et réparations faites au prieuré de Chambezon. En février 1512 (n. st.), clôture du jardin, construction d'une grande porte en pierres de taille de Brassac, et d'une étable, pour le prix de 340 livres tourn. et 21 setiers de seigle ; en 1651, réparation de la toiture des bâtiments pour 20 livres ; en 1751, réparation des cuves et tonnes pour 26 livres et 4 sous (1512-1751). – 11. Reconnaissances de dîmes de vignes consenties par divers habitants de Chambezon à l'abbaye de La Chaise-Dieu (14 novembre 1515). – 12. Reconnaissance de dîme consentie à l'abbaye de La Chaise-Dieu par Antoine des Antractz pour une vigne sise à Chambezon, terroir de « Coreu » (21 septembre 1516). –13. Jean de La Garde, paroisse de Léotoing, reconnaît devoir à l'abbaye de La Chaise-Dieu la dîme d'une vigne sise à Chambezon (18 décembre 1516). – 14. Sentence d'Antoine Charenton, châtelain de la seigneurie de Léotoing, adjugeant, au préjudice des habitants de la paroisse de Léotoing, le pâturage de « la Thyvelle sive du Court » aux habitants de celle de Chambezon (11 janvier 1518, n. st.). – 15-16.Sentence de Jean Pradal, lieutenant-général du bailliage de Montferrand, condamnant divers habitants de la paroisse de Léotoing à payer la dîme à l'abbaye de La Chaise-Dieu pour des terres sises dans la paroisse de Chambezon (16 février 1518, n. st.).

Cote :

1 H 252

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: (Liasse.) — 6 parchemins ; 10 papiers.

Organisation :

Type de document :

Où consulter le document :

Archives départementales de la Haute-Loire