Document d'archives : 1303-1784.

Institution de conservation :

Archives départementales de la Haute-Loire

Contenu :

Présentation du contenu
1. Officiers et dignitaires de l'abbaye : abbés. – Statuts de réforme de l'abbaye de La Chaise-Dieu, établis par l'abbé Aymon de La Queuille. Ces statuts comportent 24 articles réglant la nomination des religieux et la visite et l'administration des prieurés, interdisant à l'abbé de s'inspirer des liens de parenté dans les désignations et promotions et d'accorder des bénéfices à des laïcs ou à des clercs séculiers et l'autorisant à dispenser du maigre. Ils prescrivent en outre de tenir un registre de la résidence des moines, de déposer le sceau du couvent dans une boîte fermant à double clef et de ne l'apposer sur les actes qu'en présence du prieur et du baile-mage du couvent, de n'aggraver les charges des prieurés que sur l'avis conforme d'un conseil supérieur composé de neuf prieurs, du prieur-mage, de l'hôtelier et du sacristain de l'abbaye. Enfin, ils instituent trois définiteurs, élus chaque année et ayant pouvoir de régler, sans appel et pendant les chapitres généraux, tous les conflits entre l'abbé et ses vassaux et les prieurs et leurs subordonnés. Ces statuts furent revêtus des sceaux de Gentil de Montefiore, cardinal-prêtre de Saint-Martin-aux-Monts et Saint-Sylvestre, et d'Eustache, cardinal-diacre de Saint-Eustache (Rome, église de Saint-Jean de Latran, 5 février 1303). – 2. Vente par Pierre de Miriat, clerc, à l'abbé de La Chaise-Dieu, d'un pré sis au terroir de Champtort moyennant 9 livres tournois (29 mars 1329). – 3. Bulle du pape Clément VI prononçant l'union des prieurés de Cabrespine, diocèse de Rodez, et Saint-Denis-Combarnazat, diocèse de Clermont, à la mense de l'abbé de La Chaise-Dieu (Avignon, 20 février 1352). – 4. Extraits de reconnaissances consenties par divers prieurs des diocèses d'Uzès, de Nîmes, Arles, Agde, Maguelone et Lodève en faveur de l'abbé (1366). – 5. Accord par lequel l'abbé Guillaume de L'Orme concède aux religieux, pour subvenir à leur nourriture, les prieurés de Saint-Vincent de Poussan, diocèse de Maguelone, Cabrespine et Verlac, diocèse de Rodez, et de Chalier, diocèse de Saint-Flour, ses droits sur la cuisine et les sépultures de l'abbaye, une maison avec chambres et fromagerie, le bois nécessaire à leur chauffage, le pré dit Pratneuf et le pain et le vin suffisants pour deux domestiques. De leur côté les religieux s'engagent à fournir gratuitement à l'abbé trois quintaux d'huile d'olive, 5 livres de confitures, 2 livres de girofle, 24 livres de canelle, 7 livres et demie de poivre, etc. Ils s'engagent en outre à ne manger et à ne servir aux étrangers et domestiques que du pain blanc les jours des principales fêtes de l'année (6 juin 1370). – 6. Vente par Pierre Du Mazel, de la paroisse de Sainte-Marie de La Chaise-Dieu, à l'abbé André de Chanac, d'un pré sis au moulin du Cros moyennant 20 livres (30 juin 1409). – 7. Don par l'abbé André de Chanac aux religieux de l'abbaye d'une somme de 3.000 livres attribuée à la distribution supplémentaire d'un petit pot (poletus) de vin aux repas journaliers de chacun des religieux. En échange l'abbé veut qu'on célèbre une messe quotidienne sur son tombeau après son décès (27 février 1418, n. st.). – 8. En vertu de son droit de retrait par puissance de fief, l'abbé Hugues de Chouvigny de Blot achète de Gaspard Maurin, marchand de La Chaise-Dieu, un pré sis audit lieu pour la somme de 34 moutons d'or (27 avril 1429). – 9 et 10. Don entre-vifs par Louis de Beaufort, marquis de Canilhac, à l'abbé de La Chaise-Dieu, d'une rente de 100 sous tournois assise dans la paroisse de Saint-Vert et d'une somme principale de 400 écus d'or, « valens les soixante et quatre ung marc d'or, » sous condition d'être inhumé dans le tombeau de son grand-père paternel, sis près du choeur de l'église, de célébrer une messe de requiem tous les mois et une messe anniversaire du jour de son décès (20 mai 1436). – 11. Ratification par Jacques Du Mazel d'une obligation de 120 florins d'or souscrite par son père, feu Pierre Du Mazel, à l'abbé, le 7 février 1424, n. st., pour la célébration de deux messes anniversaires (28 janvier 1445, n. st.). – 12. Relation sommaire par le vicaire général de l'abbé de La Chaise-Dieu des événements qui se sont produits dans l'abbaye ou ses dépendances de février 1575 au 25 décembre 1576. Ce document mentionne, entre autres, « le bruslement » par le capitaine Penchault du fort de Thoras et la dispersion des archives de ce prieuré ainsi que de celles du Bouchet-Saint-Nicolas et de Saint-Pal-en-Chalencon. Il relate en outre la prise d'Issoire par le capitaine Merle le 15 octobre 1575, celle du château du Lac, près La Chaise-Dieu, de Novacelles et de Fournols et les dévastations commises par les incursions des gens de guerre, notamment à Chanteuges (1575-1576). – 13. Procuration générale du cardinal Prosper Publicola Santa-Croce à Jean Mathieu, clerc de Florence (12 juin 1580). – 14-16. Quittances de 35 livres et 2 setiers seigle données par Pons Nugier, curé de Notre-Dame de Laire de La Chaise-Dieu, aux fermiers de l'abbé pour le montant annuel de sa portion congrue (1638-1043). – 17-31. Autorisations accordées par les mandataires des abbés de La Chaise-Dieu aux religieux du monastère de prendre le bois nécessaire à leur chauffage ou à leurs réparations dans les forêts dépendant de la mense abbatiale (1640-1653). – 32. Délibération des habitants de La Chaise-Dieu concluant au maintien des impositions payées par les fermiers généraux de l'abbé (18 juillet 1649). – 33-38. Arrêt rendu par le Grand Conseil le 10 septembre 1652 contraignant le cardinal Louis du Plessis de Richelieu, abbé de La Chaise-Dieu, à payer à Pierre Belletier, curé dudit lieu, une somme de 200 livres pour sa portion congrue (1651-1652). – 39-40. Abandon par Jean Le Gentil, mandataire du cardinal François-Marie Mancini, abbé de La Chaise-Dieu, aux religieux de cette abbaye de tous les droits de l'abbé sur les forêts de Mozun, de Larmandie, de Pinedeau, de Rispe et de La Faye, sous condition de fournir le bois nécessaire aux réparations de la maison abbatiale et de l'église et le chauffage de l'abbé. Même abandon sur les bois de La Chaise-Dieu et de Montrecoux, avec semblables obligations, et de plus paiement à l'abbé d'une rente annuelle de 700 livres (9 septembre 1663). – 41. Baux à ferme par Gabriel Montaigne, procureur fiscal de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés, commis à l'effet d'administrer la mense de l'abbé de La Chaise-Dieu, le siège vacant, de divers bénéfices dépendants de ladite mense. Outre diverses redevances en nature, La Chaise-Dieu est affermé 380 livres, Cistrières 520 livres, Sembadel 500 livres et Chanteuges 680 livres. – 42. Accord sur procès entre Jean Torrilhon, bourgeois, agissant comme mandataire d'Henry-Achille de La Rochefoucauld, abbé de La Chaise-Dieu, et Antoine Bonafès, curé du lieu, par lequel la portion congrue de ce dernier, y compris celle de son vicaire, est augmentée annuellement d'une somme de 60 livres (23 mars 1689). – 43. Accord par lequel Henri-Achille de La Rochefoucauld, abbé de La Chaise-Dieu, afferme à ses religieux tous les produits de la mense abbatiale moyennant une redevance annuelle de 18.000 livres (23 mars 1691). – 44. Vie de saint Robert, fondateur et premier abbé de La Chaise-Dieu. Ce document, qui ne révèle aucun fait nouveau, se termine par une liste chronologique assez fautive des abbés de ce monastère, jusque et y compris le cardinal François de Tournon qui occupa le siège abbatial de 1518 à 1562, date de sa mort (XVIIe siècle). – 44. Procuration d'Armand-Gaston de Rohan, abbé de La Chaise-Dieu, à dom Jean-Urbain, sous-prieur de ladite abbaye, à l'effet d'assister en son lieu et place à l'assemblée des États du Velay (22 janvier 1744). – 45 Bail à ferme par Charles-Auguste de La Garde-Chambonas, prévôt du chapitre de Brioude, agissant comme vicaire général d'Armand-Gaston, cardinal de Rohan, abbé de La Chaise-Dieu, à Gabriel Choutard, notaire, de Siaugues-Saint-Romain, des revenus perçus par l'abbé à La Chaise-Dieu, Montrecoux, Cistrières, Sembadel, Souvigny, Le Val-Fleury, Saint-Trivier et Montferrand, moyennant 3.939 livres par an (10 juin 1741). – 46. Consultation juridique donnée à Paris par un sieur Camus, relative au projet de la démolition de la maison abbatiale de La Chaise-Dieu et aux droits éventuels des religieux sur une grande cour et une partie de la maison en question (9 août 1784).

Identifiant de l'unité documentaire :

1 H 11

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: (Liasse.) — 9 pièces parchemin ; 37 pièces, papier.

Personne :

Beaufort-Canilhac, Louis de (marquis de Canilhac), Belletier, Pierre (curé de La Chaise-Dieu), Bonafès, Ant. (curé de La Chaise-Dieu), Camus, juriste de Paris, Chanac, André de (abbé de La Chaise-Dieu), Choutard, Gabr. (notaire de Siaugues-Saint-Romain), Chouvigny de Blot, Hugues de (abbé de La Chaise-Dieu), Du Mazel de La Chaise-Dieu, Pierre, Du Mazel, Jacques, Eustache (cardinal-diacre de Saint-Eustache), La Garde-Chambonas, Ch. Augustin de (prévôt du chapitre de Brioude), La Queuille, Aymon ou Aymoin de (abbé de La Chaise-Dieu), La Rochefoucauld, Henri-Achille de (abbé de La Chaise-Dieu), Le Gentil, Jean (chanoine, vidame de l'église de Reims, vicaire-général de l'abbé de La Chaise-Dieu), Lorme, Guill. de (abbé de La Chaise-Dieu), Mancini, François-Marie (cardinal, abbé de La Chaise-Dieu), Mathieu, Jean (clerc de Florence), Maurin, Gasp. (marchand de La Chaise-Dieu), Merle, capitaine, Miriat, Pierre de (clerc), Montaigne, Gabr. (procureur fiscal de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés), Montefiori, Gentil de (cardinal-prêtre de Saint-Martin-aux-Monts et de Saint-Sylvestre), Nugier, Pons (curé de Notre Dame de La Chaise-Dieu), Penchault (capitaine), Regin, Christ. (lieutenant du bailli de Montferrand), Richelieu, Alph. Louis Du Plessis de (cardinal, abbé de La Chaise-Dieu, archevêque de Lyon), Robert, Saint (premier abbé de La Chaise-Dieu), Rohan, Arm. Gaston de (cardinal, abbé de La Chaise-Dieu), Santa-Croce, Prosper Publicola, Torrilhon, Jean (bourgeois), Tournon, François de (abbé de La Chaise-Dieu), Urbain, Jean (sous-prieur de La Chaise-Dieu), Venoix, Benoît de (sgr. d'Arfeuilles)

Organisation :

Nom de lieu :

Lodève (Hérault, ch. l. arr.) : diocèse, Souvigny (Alllier, ch. l. cant.), Saint-Vert (Haute-Loire, cant. Auzon), Avignon (Vaucluse), Sembadel (Haute-Loire, cant. La Chaise-Dieu), Saint-Pal-de-Chalencon (Haute-Loire, cant. Bas), Thoras (Haute-Loire, cant. Saugues), Issoire (Puy-de-Dôme, ch. l. arr.), Nîmes (Gard) : diocèse, La Chaise-Dieu (Haute-Loire, ch. l. cant.) : g) paroisses et curés - Sainte-Marie, Verlac (Aveyron, comm. Pomayrols, cant. Saint-Geniez-d'Olt), Saint-Trivier-sur-Moignans (Ain, ch. l. cant.), Maguelonne (Hérault, comm. Villeneuve-lez-Maguelonne, cant. Frontignan) : diocèse, Le Bouchet-Saint-Nicolas (Haute-Loire, cant. Cayres), Rome (Italie) : Saint-Jean-de-Latran, Uzès (Gard, ch. l. arr.) : diocèse, Chanteuges (Haute-Loire, cant. Langeac), Velay (pays) : Etats, La Chaise-Dieu (Haute-Loire, ch. l. cant.) : g) paroisses et curés - Notre-Dame de Laire, Agde (Hérault, ch. l. cant.) : diocèse, La Chaise-Dieu (Haute-Loire, ch. l. cant.) : g) paroisses et curés - N.-D. de Laire, Saint-Martin-d'Ollières (Puy-de-Dôme, cant. Jumeaux), Cistrières (Haute-Loire, cant. La Chaise-Dieu), Siaugues-Saint-Romain (Haute-Loire, cant. Langeac), Chaliers (Cantal, cant. Ruines), Connangles (Haute-Loire, cant. La Chaise-Dieu) : Montrecoux, Valfleury (Loire, cant. Saint-Chamond), Pénideau (bois de) (Haute-Loire, région de La Chaise-Dieu), Poussan (Hérault, cant. Mèze), Paris : abbaye Saint-Germain-des-Prés, Brioude (Haute-Loire, ch. l. arr.) : prévôt, Cabrespine (Aveyron, comm. Coubisou, cant. Estaing), Rodez (Aveyron) : diocèse, Novacelles (Puy-de-Dôme, cant. Arlanc), Mozun (forêt de) (Haute-Loire, comm. et cant. La Chaise-Dieu), Saint-Denis-Combarnazat (Puy-de-Dôme, cant. Randan), Fournols (Puy-de-Dôme, cant. Saint-Germain-l'Herm), Arles (Bouches-du-Rhône, ch. l. arr.) : diocèse

Type de document :