Document d'archives : Prieuré d'Azérat (suite).

Contenu :

Présentation du contenu
1. Accord par lequel Antoine Rabany, de Lamothe, et Antoine Solhagon, de Cougeat, s'engagent à donner pour la dîme à Jacques de La Roue, prieur, le quinzième de leur récolte provenant des terres qu'ils possèdent au terroir de La Prade, paroisse d'Azérat (12 avril 1546). – 2. Cession par Michel Fay, à Jacques de La Roue, prieur, de ses droits sur un champ et un verger joignant le prieuré, moyennant une indemnité de 100 sous. Témoins : Antoine Bénézit, châtelain de Lamothe ; etc. (20 mai 1546). – 3. Transaction entre le prieur d'Azérat et les habitants de Chamalière, même paroisse, relativement à la dîme de Chamalière (31 juillet 1546). – 4. Claude Mayenc, des Brayes, paroisse de Bonneval, vend à Jacques de La Roue, prieur d'Azérat, moyennant 7 livres tourn., un jardin sis au terroir de La Font, mandement d'Azérat, de la contenance d'une coupe de terre. Témoin : Pierre Boyer, curé d'Azérat (11 octobre 1546). – 5. Transaction entre Jacques de La Roue, protonotaire apostolique et prieur d'Azérat, et Péronelle de Lévis, dite de Châteaumorand, prieure de Lavaudieu, portant délimitation de leurs droits respectifs de dîmes sur le terroir de La Coharde, paroisse d'Azérat. Témoin : Antoine Lazenier, clerc, de Lavaudieu (26 avril 1550). – 6. Transaction entre Louise de Claveyson, damoiselle de La Roue, dame douairière d'Usson, mère et chargée de procuration de Jacques de La Roue, protonotaire apostolique et prieur d'Azérat, et Jacques de Rostaing, abbé commandataire de Pébrac, prieur-curé de l'église de La Vialle près de Lamothe, stipulant que les parties départageraient par portions égales la dîme des terroirs de La Prade et des Plates, mandement d'Azérat (18 février 1551, n. st.). – 7. Sentence d'Hector Poyret, docteur de l'Université de Paris, prieur-mage de La Chaise-Dieu, qui condamne Pierre Roux, prieur d'Azérat, à payer à Pierre de Rochebonne, cloîtrier de La Chaise-Dieu, la somme de 53 écus et tiers d'écu, montant de la pension qu'il devait lui servir annuellement, et à lui fournir un logement « sellon sa quallité dans le corps de la maison claustralle dudict prieuré » (2 août 1583). – 8. Transaction entre Pierre Roux, prieur d'Azérat, et Pierre de Rochebonne, cloîtrier de La Chaise-Dieu, par laquelle le premier s'engage à servir au cloîtrier une rente de 36 écus et à le vêtir et loger tant qu'il restera à Azérat (3 janvier 1584). – 9-12. Sommations au prieur d'Azérat de payer à l'abbaye de La Chaise-Dieu la redevance annuelle de 18 setiers de froment et de 5 setiers de seigle (1605-1688). – 13-20. Baux à ferme par l'abbaye de La Chaise-Dieu de la redevance de 18 setiers de froment et de 5 setiers de seigle à elle servie par le prieuré d'Azérat. Cette redevance est affermée : a) à Robert Nempde, praticien de La Chaise-Dieu, moyennant 101 livres tourn. (1er avril 1621) ; b) à Jean et Robert Mandaroux, boulangers de La Chaise-Dieu, moyennant 126 livres (31 août 1684) ; c) à Jean Le Gentil, chanoine, vidame de l'église de Reims, vicaire-général du cardinal François-Marie Mancini, abbé de La Chaise-Dieu, moyennant 80 livres (24 septembre 1667) ; d) au sieur Dejax, marchand de Brioude, moyennant 115 livres (17 janvier 1706). 1609-1706. – 21. Procès-verbal de la visite du prieuré d'Azérat faite par frère Antoine Lucet, prieur et official de La Chaise-Dieu, vicaire-général de l'évêque de Mende. L'église est en bon état ; des 4 chambres servant aux religieux, il ne reste plus « que la moitié des fenêtres ». Le prieur commendataire Claude de La Fayette, résidant à Reims, donne 25 livres pour la célébration de 2 messes hebdomadaires conformément à la fondation d'Antoine de Flaghac. Le visiteur réclame la construction d'une sacristie « attendu l'indescence de voir les ornemens traisner sur une table » et demande le « restablissement des cellules » des religieux (21 mai 1677). – 22-24. Sentence de Claude d'Allègre, marquis et comte de Beauvais, baron de Viverols, sénéchal d'Auvergne, condamnant Claude de La Fayette, prieur d'Azérat, à payer à l'abbaye de La Chaise-Dieu la quantité de 18 setiers de froment et de 5 setiers de seigle, mesure de l'abbaye, conformément aux dispositions d'un acte du 25 avril 1469 (23 juin 1679) ; signification de ce jugement à François Chassaing, notaire royal, bailli d'Azérat et fermier du prieuré (19 mars 1680). 1679-1680.

Cote :

1 H 244

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: (Liasse.) — 7 parchemins ; 17 papiers

Organisation :

Type de document :

Où consulter le document :

Archives départementales de la Haute-Loire