Document d'archives : COLLECTION MOREAU DE SAINT-MÉRY — Sous-série F 3

Contenu :

La nature des documents réunis est très variée. On y trouve un très grand nombre de pièces originales prélevées, soit dans les archives de Saint-Domingue, soit surtout dans celles du Secrétariat d'État à Versailles : correspondances de gouverneurs, d'intendants, d'officiers divers, mémoires traitant des sujets les plus variés, instructions ministérielles, pièces provenant des Conseils supérieurs, documents financiers, etc.
À ces originaux sont venus se joindre de nombreuses copies effectuées soit par Moreau lui-même, soit par des secrétaires, et des documents recueillis en dehors de l'administration, par exemple des journaux, périodiques et factums imprimés en France, en Angleterre ou dans les diverses colonies, des notices ou essais rédigés par divers auteurs sur des points d'histoire, d'économie, d'ethnologie. Figurent également, dans cette collection, les manuscrits des œuvres de Moreau et des matériaux réunis en vue de travaux qu'il ne put mener à bien, en particulier une sorte d'encyclopédie axée sur les questions coloniales.
Cette collection intéresse toutes les colonies : Canada, Antilles, Guyane, Océan Indien, Indes, et surtout Saint-Domingue. Ces volumes comptent en général 500 à 600 pages : 43 concernent la Martinique, 20 la Guadeloupe, 89 Saint-Domingue, 11 la Guyane, 5 Tobago, 3 Sainte-Lucie, 2 Saint-Christophe, 1 Saint-Vincent, 1 la Grenade et 6 les colonies étrangères.
En plus de ces documents manuscrits et imprimés, Louis-Médéric Moreau de Saint-Méry a réuni un ensemble important de cartes et plans, dont les plus anciens datent de 1627 (Martinique) et 1692 (la Grenade). Le plus gros de cette partie de la collection dite Atlas Moreau de Saint-Méry datent du XVIIIe siècle et du tout début du XIXe siècle. Ce sont des dessins à la mine, des dessins à la plume rehaussés de lavis ou d’aquarelle, des gravures correspondant à une cartographie générale, des délimitations de territoires, des plans de villes, de terroirs, de forts, de bâtiments et des projets de travaux divers. Il s’agit de pièces isolées ou d’atlas.
L’Atlas Moreau de Saint-Méry concerne les pays ou régions suivants : Antilles (Martinique et Guadeloupe), Guyane, Saint-Domingue, Amérique du Sud, Paraguay, Chili, détroit de Magellan, Jamaïque, Louisiane, Amérique du Nord, Canada, île Royale, Nouvelle-Ecosse, île Saint-Pierre, États-Unis, île de France (île Maurice), île Bourbon (la Réunion), Sénégal, Mauritanie. La cartothèque en assure la conservation.
La collection Moreau de Saint-Méry complète les séries anciennes et le fonds du Dépôt des fortifications des colonies.

Cote :

FR ANOM COL F 3 1-297

Informations sur le producteur :

La collection Moreau de Saint-Méry n’est pas une série d'archives, mais une collection constituée pendant les dernières années de l'Ancien Régime et au cours de la Révolution par Louis-Médéric Moreau de Saint-Méry (1750-1819), créole de la Martinique, ancien conseiller au Conseil supérieur de Saint-Domingue. Esprit animé de cette curiosité universelle, caractéristique de l'époque des Lumières, Moreau constitua parfois au détriment des fonds d'archives publics, une très importante collection concernant toutes les anciennes colonies françaises et certaines colonies étrangères.

Conditions d'accès :

Communication uniquement sur microfilm (247 Miom)

Description physique :

Importance matérielle :
229 articles
26,5 m.l.

Ressources complémentaires :

Collection Moreau de Saint-Méry. Inventaire analytique partiel par L. Ph. May, 1936, 1000 p.
Collection Moreau de Saint-Méry. Index manuscrit sur fiches des noms géographiques, de personnes et de matières par L. Ph. May, environ 5000 fiches, 1936.
Atlas Moreau de Saint-Méry. Inventaire analytique par A.-M. Bellair, S. James et Marie-Antoinette Ménier, s.d., 148 p.
Pour consulter les plans de l'Amérique du Nord, de la Louisiane, du Canada, de l'île Royale, de la Nouvelle-Ecosse et de l'île Saint-Pierre, accéder à la base Ulysse .

Où consulter le document :

Archives nationales d'outre-mer - ANOM