Document d'archives : Prieuré de Saint-Jean-des-Ollières.

Institution de conservation :

Archives départementales de la Haute-Loire

Contenu :

Présentation du contenu
1. Don par Hugues de Rochemaurel, frère d'Eustache de Montboissier, à l'abbé de La Chaise-Dieu et à Pierre Bechet, prieur de Saint-Dier, de toutes les rentes qu'il percevait dans la paroisse de Saint-Jean-des-Ollières, sous condition pour l'abbaye de La Chaise-Dieu de renoncer à ses droits de pêche dans l'étang de Boissonnelle (5 juillet 1254 ; « die dominica post octabas Johannis Baptiste »). – 2-4. Abandon par Eustache de Montboissier à Guillaume, prieur de Saint-Dier, de la moitié de la dîme qu'il percevait à Saint-Jean-des-Ollières et de ses droits sur le terroir de Rochemaurel moyennant 2 setiers de seigle et 4 setiers d'avoine annuels, et une somme principale de 50 l. tourn. (13 octobre 1276 ; « apad Montem Buxeriï, die martis ante festum Beati Luce »). – 5-7. Don par Eustache de Montboissier à Guillaume, prieur de Saint-Dier et de Saint-Jean-des-Ollières, des dîmes par lui perçus sur les mas d'Arteyre, de Chabroulet, du Mas et du Theil, paroisse de Saint-Jean-des-Ollières (30 nov. 1279 ; « in festo Beati Andree Apostoli »). – 8. Sentence arbitrale de Guillaume de Gorce, damoiseau, châtelain de Mauzun, condamnant l'évêque de Clermont à respecter les droits de dîme du prieuré de Saint-Dier sur le mas de Durand Teyssier sis dans le mandement de Mauzun (17 juin 1332 ; « die mercurii ante festum Nativitatis Beati Johannis Baptiste »). – 9-10. Abandon au profit de l'abbaye de La Chaise-Dieu par Louis et Marguerite de Frédeville, frère et soeur, de leurs prétentions sur la dîme des mas d'Ischamps, La Boissière, La Vie, Taleyre, paroisse de Saint-Jean-des-Ollières (8 août 1441). – 11. Jean de Chassagnolles, curé de Saint-Jean-des-Ollières, abandonne à l'abbaye de La Chaise-Dieu la nue propriété des maisons qu'il avait fait bâtir audit lieu, sous condition pour ladite abbaye de se charger, pour l'année, des réparations d'entretien desdites maisons, d'y loger les curés ses successeurs et de leur servir une rente annuelle de 4 setiers seigle. Témoins : Michel de Ginhac, prieur de Saint-Pierre-le-Monastier du Puy, etc. (7 juin 1446). – 12-13. Sentences de Jean Pradal, lieutenant-général du bailliage de Montferrand, condamnant Mary Barrière, curé de Saint-Jean-des-Ollières, à payer à l'abbaye de La Chaise-Dieu une rente annuelle de 3 l. de cire (24 déc. 1529). – 14-15. Engagement pris par Antoine Faidides, curé de Saint-Jean-des-Ollières, de servir une rente annuelle de 3 livres de cire à l'abbaye de La Chaise-Dieu (19 juin 1617). – 16-17. Accord par lequel les religieux de La Chaise-Dieu s'engagent à entretenir annuellement un vicaire dans la paroisse de Saint-Jean-des-Ollières, sous condition pour les habitants de fournir le logement et une rente annuelle de 3 setiers de blé (22 juin 1657). – 18. Engagement pris par l'abbaye de La Chaise-Dieu de contribuer pour une somme de 80 l. tous les 6 ans à la pension du curé de Saint Jean-des-Ollières, dont la portion congrue s'élevait, pendant cette période, à 100 l. et 4 setiers de seigle, la différence restant à la charge de la fabrique (11 mai 1664). – 19. Abandon par les habitants de Saint-Jean-des-Ollières de l'instance introduite par eux contre l'abbaye de La Chaise-Dieu devant le parlement de Paris au sujet des réparations d'entretien de la maison de la vicairie de la localité. Moyennant le versement d'une somme principale de 700 l., lesdits habitants s'engagent à pourvoir dans l'année à toutes les réparations utiles (18 mars 1751).

Identifiant de l'unité documentaire :

1 H 116

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: (Liasse.) — 7 parchemins ; 12 papiers.

Organisation :

Type de document :