Document d'archives : Prieuré de Jullianges.

Contenu :

Présentation du contenu
Actes divers. – 1. Don par Pierre Blanc, dit Gays, de Chassouneyres, chevalier, à l'abbaye de La Chaise-Dieu de ses droits de dîme sur Recipon et divers terroirs de la paroisse de Jullianges (2 juin 1314). – 2. Don par divers habitants du Mont au prieur de Jullianges de la dîme des grains perçue par eux sur des terroirs sis au Poyet (19 mai 1334). – 3. Confirmation par Simon de Fontannes du don fait par son père, feu Robert, à l'abbaye de La Chaise-Dieu de ses droits de dîme sur Fontannet, paroisse de Jullianges, et d'une rente annuelle de 2 sous tournois. Parmi les témoins : Thomas Farges, curé de Jullianges (10 octobre 1345). – 4. Donation par Robert de Leignat, fils de feu Grégoire, et par sa mère Andriève à Bertrand de La Faye, sacristain de La Chaise-Dieu, de la dîme de leurs terres sises à Leignat, paroisse de Malvières (27 juin 1347). – 5. Don au même par Guillaume Alirand et Mathieu Cavard de la dîme de leurs terres sises au Mont, paroisse de Jullianges (17 février 1348, n. s t.). – 6-75. Baux à ferme de la dîme perçue par le prieuré de Jullianges sur les lieux d'Aurelles, Combret, Fontannes, Granouillet, Jorat, Jullianges, La Fournerie, Leignat, Le Mont, Montreguerri, Recipon et Veilhac. En 1613, cette dîme produisait 75 setiers de grains, en 1706, 80 setiers et 7 cartons et, en 1788, 60 setiers (1576-1788). – 76-94. Baux à ferme des reveuus de Jullianges. En 1620, 270 livres pour les prés, 6 livres et 8 setiers seigle pour le bailli de Jullianges et autant pour le procureur d'office, et 2 setiers seigle pour la fabrique de l'église ; en 1651, 350 livres, en 1693, 670 livres, etc. (1620-1779). – 95. Accord par lequel Claude Mercier, curé de Beaune, abandonne à Jean de Frétat, sacristain-mage de La Chaise-Dieu, ses prétentions sur la dîme des terroirs de La Rispe et du Mont, paroisse de Jullianges, suivant la délimitation fixée par des arbitres (16 août 1621). – 96. Transaction entre l'abbaye de La Chaise-Dieu et Noël Goyon, curé de Jullianges, fixant à 60 livres par an la portion congrue de ce dernier (12 novembre 1648). – 97. Abandon par les religieux de La Chaise-Dieu à Antoine de Brie, bailli de Jullianges, de la jouissance de la chapelle des Ames de l'église du lieu, sous condition d'en assurer le service religieux et l'entretien (15 décembre 1653). – 96-100. Rôles de la répartition de la dîme perçue par le prieuré de Jullianges sur les habitants des villages de Leignat et de Chanet (1661 1716). – 101. Prorogation pour 6 ans du fermage des revenus du prieuré de Jullianges, consentie par l'abbaye de La Chaise-Dieu au profit du sieur Favallier, bourgeois de Craponne, moyennant 300 livres annuelles (20 janvier 1663). – 102. Bail de la dîme charnelle des prieurés de Jullianges, Malvières, et du village des Chapus à André Chorac et. Pierre Vacher, marchands de La Chaise-Dieu, moyennant 27 livres et « un couchon de laict par an » (10 mars 1692). – 103-111. Plans des terroirs dépendants de la dîmerie de la paroisse de Jullianges (XVIIe siècle). – 112-120. Quittances des curés de Jullianges pour les fondations pieuses faites en faveur de leur église. Parmi les bienfaiteurs : Jeanne-Marie Gallien d'Adiac, veuve de [Jacques de Vinols], seigneur du Bouchet (1716-1732). – 121. Rapport d'expert établissant que la fabrique de l'église de Jullianges était en droit de percevoir la dîme sur le terroir de Fourches (vers 1763). – 122-162. Quittances de la portion congrue des curés de Jullianges, s'élevant à 250 livres annuelles, de 1767 à 1778 et, à partir de cette année, à la somme de 300 livres (1767-1781). – 163. « Cartes » de diverses maisons sises à Jullianges (XVIIIe siècle).

Cote :

1 H 56

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 158 pièces, papier.

Organisation :

Type de document :

Où consulter le document :

Archives départementales de la Haute-Loire