Document d'archives : Prieurés de La Villedieu et de La Panouse (suite).

Contenu :

Présentation du contenu
1-2. Accord entre Clément Jouvhomme, prieur de La Villedieu, et les habitants dudit lieu, par lequel le prieur autorise les habitants à couper dans les forêts dépendant de son bénéfice les saules, noisetiers, genêts et « pudisses » nécessaires à leur usage personnel à l'exclusion de toute autre essence (16 septembre 1434). – 3. Opposition formée par Jean Matusson, prieur de La Villedieu, contre Pons Trenchard, prieur de Saint-Denis, diocèse de Mende, pour l'empêcher de célébrer la messe dans l'église de La Villedieu {22 juillet 1454 ; « die beate Marie Magdalenes »). – 4-6. Sentence de Louis de Rochemaure, bailli de Gévaudan, adjugeant la dîme de diverses propriétés au prieur de La Villedieu, et en déboutant Jean Denis, prieur d'Estables (17 mai 1521). – 7. Liève abrégée des censives du prieuré de La Villedieu (1559). – 8-13. Sommations contre divers habitants de la paroisse de La Panouse en paiement de la dîme due au prieur du lieu (août-novembre 1607). – 14-25. Actes relatifs au pacage des troupeaux dans l'étendue du mont de La Panouse, parmi lesquels une sommation aux habitants du lieu de ne pas mettre leurs animaux malades « et infectez » dans les pâturages des religieux de La Chaise-Dieu (1682) ; protestation du fermier du prieuré contre les habitants qui se refusent, conformément à l'usage, à nourrir « les bergers des troupeaux du Bas-Languedoc qui doivent estiver dans ledit lieu » (1688) ; un mémoire relatant que, chaque année, de nombreux troupeaux venus du Languedoc se rendaient dans les montagnes de la Margeride où ils séjournaient pendant les 4 mois de l'été ; le lait en provenant appartenait 8 nuits au fermier du prieuré et les autres nuits aux habitants de La Villedieu qui payaient une redevance de 4 livres par nuit (1776) 1682-1776. – 26-51. Plans de divers champs dépendant de la directe des prieurés de La Villedieu et de La Panouse (XVIIe siècle). – 52. Nomination par le prieur de La Chaise-Dieu du greffier de la justice de La Villedieu et de La Panouse (16 novembre 1709). – 53-76. Pièces de procédure relatives à l'instance engagée par l'abbaye de La Chaise-Dieu contre Antoine Doumergue, prieur-curé d'Estables, au sujet de la dîme du prieuré de La Villedieu et de la portion congrue dudit curé dont le bénéfice était à la collation de l'abbaye de La Chaise-Dieu (1714-1715). – 77-79. Prix-fait donné à Jean-Baptiste Hébrard, féodiste de la ville de Saugues, par l'abbaye de La Chaise-Dieu pour la confection du terrier des villages de La Panouse et de La Villedieu. Hébrard s'engage à faire ce terrier dans le délai de 2 ans, moyennant 2 livres et 5 sous pour chaque mesure de grain « dont huit font le septier », reconnue par les emphytéotes (1772-1775). – 80. Reconnaissance féodale par Guillaume Meynier, de Limouzin (paroisse d'Estables), aux prieurés de La Villedieu et de La Panouse, pour un pré sis sur la route de Marvéjols au Puy (12 juin 1774). – 81. Bail à ferme par l'abbaye de La Chaise-Dieu à Jean-Antoine Vincent, avocat de Mende, et à Henri-Jacques Limouzin, bourgeois de Saugues, des revenus des prieurés de La Villedieu et de La Panouse (sauf réserve de la moitié des droits de lods et vente et de main-morte), moyennant 4.942 livres pour l'abbaye, 22 setiers de seigle au curé de La Panouse, 260 livres au vicaire dudit lieu, 260 livres au chapelain de La Villedieu, et l'obligation de « fournir aux frais des tenus des assizes du prieuré » et d'entretenir les vitres et toiture de l'église paroissiale de La Villedieu ainsi que le four banal jusqu'à concurrence de 40 sous par an (30 novembre 1780). – 82. Bail à ferme à Jean-Antoine Vincent, avocat en parlement, habitant Mende, et à Henri-Jacques Limouzin, bourgeois de Saugues, des revenus des prieurés de La Villedieu et de La Panouse moyennant 3.742 livres par an (3 décembre 1787).

Cote :

1 H 170

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: (Liasse.) — 6 parchemins ; 76 papiers.

Organisation :

Type de document :

Où consulter le document :

Archives départementales de la Haute-Loire